NOUVELLES
04/11/2015 05:01 EST | Actualisé 05/11/2015 09:47 EST

Une employée d'un Subway dédommagée après avoir passé huit heures dans le réfrigérateur

Une employée d'un Subway du Royaume-Uni s'est tournée vers un allié insoupçonné pour se sortir d'une fâcheuse situation : les condiments.

Karlee Daubenay, qui travaille dans une succursale de la chaîne à Gloucester, se trouvait seule dans le restaurant à la fin de la journée, en décembre dernier, lorsqu'elle s'est retrouvée prisonnière du réfrigérateur, selon le Gloucester Citizen.

La femme de 20 ans a avoué au quotidien avoir paniqué. Désespérée, elle a écrit « help » (« à l'aide ») à l'aide de condiments sur des morceaux de carton qu'elle a glissés sous la porte dans l'espoir que quelqu'un opérant le système de surveillance par caméra du bâtiment les voit.

Elle a finalement été libérée huit heures plus tard, au moment où l'employé du matin est arrivé pour son quart de travail, vers 7 h 30.

« À un certain moment, j'avais tellement froid en leggings et petit t-shirt Subway que je n'avais plus assez d'énergie pour me lever et frapper dans la porte pour me faire entendre », a-t-elle ajouté.

Le franchisé de l'établissement, C.M. Ventures Ltd., a admis que les directives de santé et sécurité n'ont pas été respectées, selon la BBC.

Des employés auraient dit à leur gérant que la poignée intérieure de la porte du réfrigateur ne fonctionnait pas bien, mais elle n'a pas été réparée.

La compagnie a été mise à l'amende d'environ 8 000 CAD et qu'elle doit payer environ 4 200 $ en frais de cour.

Selon le Citizen, des docteurs ont dit que Daubeney était proche de l'hypothermie et qu’elle a eu de la difficulté à marcher pendant quelques jours.

Encore pire : son employeur lui a demandé, avant de s'assurer de son état, si elle pouvait travailler le soir même.

Cet article initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Subway Sandwiches Around The World Voyez les images