POLITIQUE
05/11/2015 04:50 EST | Actualisé 05/11/2015 06:43 EST

Rona Ambrose a été élue chef intérimaire du Parti conservateur (VIDÉO)

La députée albertaine Rona Ambrose a été élue chef intérimaire du Parti conservateur du Canada, jeudi, en remplacement de Stephen Harper. Elle devient de facto chef de l'opposition officielle aux Communes.

Les autres candidats déclarés étaient Diane Finley, Candice Bergen, Rob Nicholson, Erin O'Toole, Mike Lake, ainsi que le duo Denis Lebel-Michelle Rempel.

Stephen Harper avait quitté la tête du parti le soir même de la défaite électorale des conservateurs, le 19 octobre.

Rona Ambrose, qui a déjà été tour à tour ministre de la Santé, de l'Environnement, du Travail ou des Travaux publics, notamment, aura pour tâche de reconstruire le parti en attendant l'élection d'un chef permanent, à une date qui n'a pas encore été fixée par l'exécutif national _ mais ce ne serait pas pour demain.

Mme Ambrose ne parle pas couramment français, même si la plupart des députés conservateurs croisés jeudi à l'extérieur de la salle du caucus semblaient dire que le bilinguisme représentait un atout souhaitable pour le poste.

Interrogée en français sur les priorités du parti, la nouvelle chef intérimaire a d'abord amorcé sa réponse en anglais, avant que la journaliste n'insiste. "La première fois, c'est organiser notre groupe, notre équipe, a finalement dit en français Mme Ambrose, sans lire de notes. Nous avons une équipe très forte, particulièrement au Québec. Nous avons 12 députés très forts au Québec qui sont été élus dans l'élection."

Le Parti conservateur a plus que doublé le nombre de ses députés au Québec, qui passe de cinq à 12.

En anglais, Mme Ambrose a estimé que le Parti conservateur, en modifiant son ton et son attitude, saura amorcer une nouvelle ère d'ici les prochaines élections générales de 2019.

Son collègue Steven Blaney, réélu dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, a salué les qualités de sa nouvelle chef intérimaire. "Rona a été avec nous depuis 2005, elle a de l'expérience dans l'opposition, elle a aussi bien sûr l'expérience du pouvoir, c'est une rassembleuse, et nous sommes très fiers d'être à ses côtés."

Le poste de chef de l'opposition _ même intérimaire _ comporte ses avantages: il est accompagné d'une augmentation salariale de 80 100 $, d'une voiture de fonction avec chauffeur et des clés de Stornoway, la résidence officielle à Ottawa.

Galerie photo Soirée électorale Voyez les images