Montréal aura sa semaine de mode taille plus au printemps 2016

Depuis le temps qu’on l’attendait, elle arrive enfin : Montréal aura sa semaine de mode taille plus du 20 au 22 mai 2016.

Emily Roy, fondatrice de l’événement, a eu l’idée de l’organiser bien avant de mettre la main à la pâte concrètement. « On était à l’étranger pour une semaine de mode taille plus et on a commencé à dire qu’on serait dus pour ça à Montréal, c’était vraiment une blague au départ. Ensuite ça a pris deux ans à se développer avant qu’on se dise " go, on le fait, avant que quelqu’un d’autre le fasse" », raconte-t-elle.

Crédit: Rose aux joues Photographie

C’est justement en voyageant que la fondatrice s’est rendue compte de l’engouement que ce genre de rassemblement pouvait créer. « Je l’ai vraiment vu en allant à l’extérieur, il y avait beaucoup de gens du Canada qui venaient, j’ai vu les gens se déplacer. Il y en a tellement peu que ceux qui y assistent deviennent des clientes fidèles et reviennent », explique Roy.

Si elle ne peut pas nous donner tous les détails sur la semaine de mode encore, on sait qu’elle se déroulera au printemps prochain et sera riche en activité. « On va avoir des défilés, deux jours de salons de vente, des compétitions de style, des conférences et des ateliers d’activité physique destinées aux personnes en surpoids », raconte la fondatrice.

Le monde de la mode en plein changement

Avec les Ashley Graham, Tess Holliday et autres mannequins taille plus qui sont fières de leurs corps, le monde de la mode s’ouvre à la différence. « Ça fait du bien de voir des beaux modèles représenter la mode », affirme Emily Roy.

La proéminence des réseaux sociaux est aussi importante dans l’augmentation de la visibilité des femmes tailles plus. « Maintenant, on n’est plus juste dans notre communauté, soutient-elle. Ce n’est pas juste une femme taille plus deux rues plus loin, c’est plus facile de se retrouver. »

Si les femmes taille plus manquent de moins en moins de modèles à l’international, au Québec, le bassin est plus restreint, selon l’activiste. « Ici, on a Justine LeGault, Isabella Forget, mais on n’en entend presque pas parler, déplore-t-elle. Peut-être parce qu’on n’est pas encore rendus là. Mais il faut ramener cette discussion à l’avant-plan. »

INOLTRE SU HUFFPOST

Les mannequins dits "taille plus" stars