NOUVELLES
04/11/2015 05:53 EST | Actualisé 04/11/2016 01:12 EDT

Wall Street ouvre en légère hausse, soutenue par l'emploi et la Chine

Wall Street a ouvert en très légère hausse mercredi dans la foulée d'un bond des Bourses chinoises, se satisfaisant de chiffres corrects sur l'emploi américain: le Dow Jones prenait 0,02% et le Nasdaq 0,25%.

Vers 14H40 GMT, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average prenait 3,27 points à 17.921,42 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 12,71 points à 5.157,83 points.

L'indice élargi S&P 500, jugé le plus représentatif par de nombreux investisseurs, avançait de 0,03% à 2.110,43 points.

Mardi, la Bourse de New York avait légèrement monté, un regain des secteurs de l'énergie et de la consommation lui permettant de garder de l'allant malgré une actualité macroéconomique limitée: le Dow Jones avait gagné 0,50% et le Nasdaq 0,35%.

Désormais, Wall Street poursuit sa hausse, "soutenue par un bond (des Bourses) en Chine après une série d'annonces positives", ont mis en avant les experts de la maison de courtage Charles Schwab.

La Bourse de Shanghai a clôturé mercredi sur un bond de plus de 4%, dopée par des espoirs de réformes économiques structurelles, après la publication des intentions du gouvernement pour la période 2016-2020, et par un indice favorable sur le secteur des services.

Aux Etats-Unis, "le sentiment général est aidé par de bons indicateurs économiques et résultats d'entreprises", ont ajouté les experts de Charles Schwab.

Malgré un léger ralentissement, les observateurs se sont satisfaits du nombre de créations d'emplois dans le secteur privé en octobre, après la publication d'une enquête du groupe privé ADP. Elle a été jugée plutôt rassurante deux jours avant un rapport très attendu du gouvernement américain sur le même sujet.

Malgré cette bonne disposition générale, "en coulisses, on accuse de plus en plus le marché d'être allé trop haut, après une hausse de près de 10% depuis le début octobre, et d'être exposé à un repli", a prévenu Patrick O'Hare, notant néanmoins que d'autres investisseurs comptaient à l'inverse sur une accélération du marché d'ici la fin de l'année.

En attendant, "la journée va être chargée", a-t-il estimé. "Entre les résultats d'entreprises et les indicateurs (...), un grand nombre de responsables de la Réserve fédérale (Fed) vont s'exprimer aujourd'hui, en premier lieu sa présidente (Janet) Yellen" à partir de 15H00 GMT.

Les investisseurs se demandent si la banque centrale américaine va décider ou non en décembre de relever pour la première fois ses taux, presque nuls depuis près de dix ans, et retirer ainsi un important soutien à l'économie.

Le marché obligataire avançait légèrement, le rendement des bons du Trésor à dix ans baissant à 2,206%, contre 2,217% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,889% contre 2,996% auparavant.

jdy/jld/elm