Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Élections 2015: les travailleurs électoraux attendent toujours d'être payés

Canada goes to the polls on Monday 2015-10-19.  There is a good chance that the current Conservative government would be voted out next week.  People who want to vote early, or otherwise cannot go to the polls on October 19 can go to advance polls on October 9, 10, 11 and 12.The Danforth Coxwell library is our voting station.According to Elections Canada, over 3.6 million Canadians voted during advance polls already, which is a 71% jump from the previous election, this is a sign that voters are much more engaged this time around to cast their votes.
Canada goes to the polls on Monday 2015-10-19. There is a good chance that the current Conservative government would be voted out next week. People who want to vote early, or otherwise cannot go to the polls on October 19 can go to advance polls on October 9, 10, 11 and 12.The Danforth Coxwell library is our voting station.According to Elections Canada, over 3.6 million Canadians voted during advance polls already, which is a 71% jump from the previous election, this is a sign that voters are much more engaged this time around to cast their votes.

Élections Canada demande aux quelque 230 000 travailleurs électoraux qui attendent leurs paies de faire acte de patience en raison du « volume élevé des transactions financières à effectuer. »

Les fonctionnaires électoraux qui étaient employés au bureau du directeur du scrutin obtiendront un chèque dans les trois semaines suivant le 19 octobre, le jour du scrutin, précise l'institution fédérale.

Ceux qui travaillaient au bureau de vote les jours de vote par anticipation ou le jour de l'élection seront rémunérés dans les quatre à six semaines suivant la date du scrutin.

« Nous avons joué un rôle qui fait fonctionner la démocratie, déclare une de ces travailleuses originaires d'Ucluelet en Colombie-Britannique, Carol Witt. Nous méritons d'être payés à temps. »

Moins de 5 % des travailleurs risquent de ne pas être payés avant la mi-décembre, notamment ceux qui ont été recrutés tard ou dont les informations ont été inscrites dans le système de paie après le jour du scrutin.

Élections Canada note que les travailleurs électoraux payés par dépôt direct peuvent attendre beaucoup moins longtemps que ceux qui veulent un chèque.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le vote à visage couvert en IMAGES

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.