NOUVELLES
04/11/2015 08:22 EST | Actualisé 04/11/2016 01:12 EDT

Réjean Thomas et Kevin Vickers faits membres de l'Ordre du Nouveau-Brunswick

FREDERICTON — Le docteur Réjean Thomas, spécialiste des infections transmissibles sexuellement, en particulier du sida, et l'ancien sergent d’armes de la Chambre des communes Kevin Vickers, qui a réussi à neutraliser l'assaillant qui avait fait irruption au parlement en octobre 2014, sont au nombre des 10 personnes investies mercredi de l’Ordre du Nouveau-Brunswick.

Le docteur Thomas est originaire de Tilley Road, alors que Kevin Vickers vient de Miramichi.

Parmi les autres nouveaux membres, on remarque l'entrepreneur Camille Albert, «pour son soutien à la communauté francophone de Fredericton», le révérend Brent Hawkes, originaire de Bath, «pour son leadership en matière de reconnaissance des droits des lesbiennes, des gais, des bisexuels et des transgenres», et soeur Adèle Morin, de Petit-Rocher, pour son implication «auprès d’enfants atteints de déficiences physiques et intellectuelles dans le nord-est du Nouveau-Brunswick».

Les autres récipiendaires sont Gary Gould, de Fredericton, pour son travail auprès des Autochtones vivant hors réserve, soeur Arleen Brawley, de Saint-Jean, pour son dévouement auprès des femmes aux prises avec des dépendances, le photographe Thaddeus Holownia, de Sackville, Carol Loughrey, de Fredericton, «modèle de rôle pour les femmes au sein du milieu des affaires, du monde universitaire et du gouvernement», et Marlene Unger, de Fredericton, pour son combat contre l’antisémitisme.

L’Ordre du Nouveau-Brunswick a été créé en 2000 pour rendre hommage «aux personnes qui ont fait preuve d’excellence et qui se sont distinguées par leurs réalisations hors du commun dans leur domaine». Depuis 2002, plus de 130 personnes ont été intronisées à l’ordre.

Lors d'une cérémonie présidée par la lieutenante-gouverneure, Jocelyne Roy Vienneau, à la Résidence du gouverneur, à Fredericton, les récipiendaires se sont vu remettre, mercredi, une médaille représentant l'emblème floral et le blason du Nouveau-Brunswick, de même qu'un ruban spécial aux couleurs du blason.

«Nous célébrons, aujourd’hui, ces Néo-Brunswickois remarquables, leurs nombreuses réalisations et leur contribution extraordinaire au tissu économique, culturel et social de notre province», a déclaré le premier ministre, Brian Gallant. «Par leurs actions et leur implication dans la communauté, ces femmes et ces hommes ont démontré leur engagement envers notre province et ils ont contribué à changer les choses.»