NOUVELLES
03/11/2015 22:58 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

Maersk Line va supprimer 4.000 emplois d'ici fin 2017

Maersk Line, numéro un mondial du transport maritime de conteneurs, a annoncé mercredi la suppression de 4.000 emplois d'ici à la fin de 2017 ainsi que le report de nouveaux investissements afin de garantir sa position dominante sur le marché.

La filiale maritime du conglomérat danois A.P. Moeller-Maersk, qui souffre des prix bas du transport et d'une baisse de la demande, mise sur une réduction de ses capacités pour renverser la tendance alors qu'il a averti que sa baisse d'activité pèserait sur les résultats annuels du groupe qui devraient être annoncés vendredi.

Fin octobre, Maersk Oil, la branche pétrole de la maison-mère, avait annoncé une réduction de 10 à 12% de ses effectifs en raison de la baisse des prix du pétrole.

"Nous sommes entrain de transformer Maersk Line, de rendre l'organisation plus simple et plus fine. Nous voulons améliorer l'expérience en ligne des clients et en même temps travailler le plus efficacement possible", a expliqué son directeur-général, Søren Skou.

Le danois espère réduire ses coûts administratifs de 250 millions de dollars sur les deux prochaines années.

Compte tenu de l'état du marché, Maersk line va réduire son réseau et a renoncé à commander six navires géants sur lesquels il avait posé une option.

cbw/jh