NOUVELLES
04/11/2015 12:56 EST | Actualisé 04/11/2016 01:12 EDT

Le pétrole chute sous le poids du dollar fort et de stocks de brut en hausse

Les cours du pétrole ont chuté mercredi, pénalisés par le regain de vigueur du dollar et l'annonce d'une nouvelle augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre a perdu 1,58 dollar à 46,32 dollars, cédant un peu de la hausse de presque 11% enregistrée en une semaine, jusqu'à mardi soir.

"C'est la conjonction de deux choses", a commenté Matt Smith, chez ClipperData. Selon lui, "la force du dollar a été trop importante pour que le brut y résiste".

En effet l'euro s'échangeait mercredi autour de 1,0855 dollar, soit le niveau le plus fort du billet vert depuis le mois de juillet, à la suite de déclarations de la présidente de la Réserve fédérale Janet Yellen, qui a rappelé qu'une hausse des taux d'intérêt restait possible dans cinq semaines, et d'un bon indicateur aux Etats-Unis.

Or, comme les échanges de brut sont libellés en dollars, tout renforcement du billet vert pénalise les acheteurs munis d'autres devises et pèse sur les cours.

Puis, a ajouté M. Smith, "nous avons eu des chiffres sur les réserves (de pétrole aux Etats-Unis), qui ne poussaient pas très fort à la baisse, mais ont tout de même montré une nouvelle solide augmentation des stocks de brut".

Autre élément peu encourageant pour les investisseurs, la production nationale a un peu augmenté, un mauvais signe dans un marché qui souffre toujours d'une offre largement excédentaire.

chr/jld/vog