NOUVELLES
03/11/2015 19:33 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

Le pétrole à l'équilibre en Asie

Les cours du pétrole étaient stables mercredi matin en Asie, dans l'attente de la publication des chiffres hebdomadaires des réserves américaines de brut.

La fédération professionnelle American Petroleum Institute (API) estime selon l'agence Bloomberg que les stocks américains ont augmenté de 2,8 millions de barils au cours de la semaine qui s'est achevée vendredi.

Une hausse des réserves américaines signale généralement une baisse de la demande aux Etats-Unis, ce qui a tendance à plomber les prix.

Les cours du brut pâtissent depuis un an d'une surabondance de l'offre. Le prix du pétrole a été divisé par plus de deux depuis les plus hauts enregistrés à plus de 100 dollars en juin 2014.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre reculait d'un cent à 47,89 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, la référence européenne du brut, pour livraison en décembre progressait de 2 cents à 50,56 dollars.

Si une hausse des réserves est de nature à faire baisser les cours, les informations en provenance de Libye sont de nature à les faire monter.

Les exportations en provenance d'un des principaux terminaux pétroliers de Libye, Zoueitina, ont été suspendues indéfiniment en raison de l'instabilité grandissante dans le pays, selon l'agence Bloomberg.

"L'offre est toujours le sujet central", a déclaré Jonathan Barratt, analyste d'Ayers Alliance Securities à Sydney, cité par Bloomberg.

"Les questions géopolitiques seront toujours de nature à créer un plancher pour les prix", a-t-il ajouté.

Mardi, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en décembre avait rebondi de 1,76 dollar à 47,90 dollars, au plus haut depuis plus de trois semaines.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre avait regagné 1,75 dollar à 50,54 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

mba/jom/jac/plh