NOUVELLES
04/11/2015 00:46 EST | Actualisé 04/11/2016 01:12 EDT

Le chef du Pentagone va visiter un porte-avions américain en mer de Chine du Sud dans un contexte de tensions

Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, va visiter jeudi un porte-avions américain au large de la Malaisie, a déclaré mercredi un responsable du Pentagone, dans un contexte de tensions accrues entre Washington et Pékin concernant la mer de Chine méridionale.

Le responsable n'a pas précisé où se trouverait l'USS Theodore Roosevelt au moment de la visite, mais il a observé que le porte-avions à propulsion nucléaire était en "transit de routine" en mer de Chine méridionale.

M. Carter, actuellement en Malaisie pour un sommet régional consacré à la Défense, sera accompagné au cours de sa visite par le ministre malaisien de la Défense, Hishammuddin Hussein, hôte de la réunion. Ils passeront quelques heures à bord de l'USS Theodore Roosevelt.

Cet visite pourrait accroître les tensions déjà fortes entre Washington et Pékin dans cette zone. La Chine revendique des droits sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, se basant notamment sur une délimitation en pointillés apparue sur les cartes chinoises dans les années 1940 - une source de vifs différends territoriaux avec ses voisins.

Mardi, M. Carter avait prévenu son homologue chinois, Chang Wanquan, que l'armée américaine poursuivrait ses déplacements en mer de Chine méridionale "partout" où l'y autorise "le droit international", quelques jours après le passage d'un destroyer américain près d'îlots dont Pékin revendique la souveraineté.

Le destroyer lance-missiles USS Lassen avait navigué le 28 octobre à moins de 12 milles d'îlots artificiels construits par Pékin en mer de Chine méridionale, dans l'archipel disputé des Spratleys.

Pékin avait réagi avec colère, dénonçant "une incursion illégale, sans la permission de la Chine", et déplorant "une menace pour sa souveraineté et ses intérêts sécuritaires".

Pour asseoir ses prétentions dans la région, la Chine mène d'énormes opérations de remblaiement des îlots, accélérant depuis un an la transformation des récifs coralliens en ports, pistes d'atterrissage et infrastructures diverses.

wat-dma/iw/bfi/jh