NOUVELLES
04/11/2015 09:33 EST | Actualisé 04/11/2016 01:12 EDT

La nomination de Catherine McKenna saluée d’un océan à l’autre

La nomination de la députée d'Ottawa-Centre, Catherine McKenna, au poste de ministre de l'Environnement et des changements climatiques est saluée un peu partout au pays, aussi bien dans les sphères politiques que du côté des organismes environnementaux.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, a indiqué que Mme McKenna était un « très bon choix » et « une bouffée d'air frais ».

Plusieurs membres du conseil municipal de la capitale nationale ont emboîté le pas du maire Watson, en se disant très enthousiasmés par cette nomination.

Le ministre québécois de l'Environnement, David Heurtel, a quant à lui adressé ses félicitations à sa nouvelle collègue du fédéral, en précisant qu'il entendait collaborer avec elle sur les questions touchant la lutte contre les changements climatiques.

De l'enthousiasme parmi les environnementalistes

Par ailleurs, les réactions se multiplient depuis ce midi dans le milieu de l'écologie, du développement durable et de la protection de l'environnement.

L'organisme Sentinelle Outaouais, qui milite pour l'adoption d'un plan de protection pour la rivière des Outaouais, rappelle que Mme McKenna est une adepte de natation. En 2014, cette dernière avait pris part à une compétition organisée par l'association, une façon de souligner son engagement envers les causes environnementales locales.

Certains soulignent aussi le changement de nom du ministère, qui traduirait un changement de paradigme par rapport à la vision de l'écologie.

« Les titres ne sont pas anodins et c'est pour cela que nous espérons que la nomination d'une ministre de l'Environnement et des Changements climatiques signifie que le gouvernement fédéral est enfin prêt à prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection du climat », souligne dans un communiqué Patrick Bonin, le responsable de la campagne Climat-Énergie chez Greenpeace Canada.

Le quotidien français Le monde mentionne pour sa part que Catherine McKenna sera à Paris, au début de décembre, pour la conférence de l'ONU sur le climat.

À noter qu'en début d'après-midi, mercredi, @cathmckenna arrivait en tête du classement des membres du cabinet Trudeau à être le plus souvent mentionnés sur Twitter.