NOUVELLES
04/11/2015 11:54 EST | Actualisé 04/11/2016 01:12 EDT

Keystone XL: les É-U refusent de suspendre la demande d'autorisation

WASHINGTON — L'administration Obama a refusé de permettre la suspension de la demande d'autorisation pour le projet d'oléoduc Keystone XL, qui avait été réclamée plus tôt cette semaine par TransCanada.

L'annonce de l'entreprise de Calgary, il y a deux jours, avait causé la surprise et a été interprétée par l'administration comme une décision politique. Le gouvernement croit que TransCanada voulait ainsi augmenter ses chances de faire approuver son projet par une possible future administration républicaine en 2016 — ce que l'entreprise nie.

Peu importe son intention, sa demande restera lettre morte. Un porte-parole du département d'État a affirmé qu'il n'avait aucune obligation ni aucune base légale qui l'amènerait à ralentir le processus d'approbation à la demande de celui qui réclame le permis.

L'examen du projet par le département d'État suit son cours, a affirmé John Kirby.

Étant donné les nombreux commentaires négatifs formulés par le président Barack Obama sur le projet, l'administration américaine devrait rejeter la demande d'autorisation de TransCanada.