NOUVELLES
04/11/2015 01:10 EST | Actualisé 04/11/2016 01:12 EDT

Iran: manifestation anti-américaine, mercredi, 36 ans après la prise d'ambassade

TÉHÉRAN, Iran — Des milliers d'Iraniens ont manifesté mercredi, dans les rues de Téhéran, pour souligner le 36e anniversaire de la prise de l'Ambassade des États-Unis par des étudiants militants.

Lors de la manifestation traditionnellement organisée chaque année par l'État, des gens ont scandé des slogans et ont brûlé un drapeau des États-Unis.

La manifestation de cette année a été observée plus attentivement puisque de nombreux radicaux y ont pris part pour dénoncer l'initiative du président Hassan Rouhani de procéder à un rapprochement de l'Iran avec le monde occidental.

Ces radicaux craignent que l'ouverture du président Rouhani ne mène éventuellement à une plus grande influence des États-Unis en Iran.

Le 4 novembre 1979, des militants sont entrés en trombe dans l'Ambassade des États-Unis et ont emmené 52 Américains qui ont été leurs otages pendant 444 jours.

Le gouvernement américain du président Jimmy Carter venait de refuser de livrer aux autorités islamiques iraniennes Mohamed Reza Pahlavi, le chah d'Iran, qui avait quitté le pouvoir plus tôt en 1979. Le chah est mort l'année suivante en exil en Égypte. 

La prise de l'ambassade a provoqué une rupture des relations diplomatiques entre l'Iran et les États-Unis qui dure encore de nos jours.