NOUVELLES
04/11/2015 07:49 EST | Actualisé 04/11/2016 01:12 EDT

Enquête au Vatican sur un banquier italien soupçonné de blanchiment

Le parquet du Vatican a demandé la collaboration des justices italienne et suisse dans le cadre d'une enquête contre un banquier italien, Gianpietro Nattino, soupçonné de blanchiment d'argent, a confirmé mercredi le Saint-Siège.

"A la suite d'un rapport de l'Autorité d'information financière (AIF), le promoteur de justice (procureur) du Tribunal de la Cité de l'Etat du Vatican a ouvert en février 2015 une enquête relative à des opérations d'achat et de vente de titres et des transactions remontant à M. Gianpietro Nattino", a annoncé le porte-parole du Saint-Siège, Federico Lombardi, confirmant des informations de presse.

Le procureur "a demandé la collaboration des autorités judiciaires italiennes et suisses, à travers des commissions rogatoires transmises par la voie diplomatique le 7 août 2015", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Président de la Banca Finnat Euramerica Spa, M. Nattino est soupçonné d'avoir utilisé l'Administration du patrimoine du Saint-Siège (Apsa), principal organisme financier du Vatican, pour des opérations de blanchiment d'argent entre 2000 et 2011, dont certaines menées en Suisse et en Italie.

Dans un communiqué, M. Nattino a protesté de son innocence: "Je répète que j'ai opéré dans le plein respect des normes en vigueur, avec la transparence maximale et de manière correcte".

"Je suis évidemment à la disposition des autorités compétentes pour fournir tout éclaircissement", a-t-il ajouté.

La Banca Finnat Euramerica SpA est une banque d'affaires italienne créée par la famille Nattino en 1898.

A la suite de plusieurs scandales, le pape Benoît XVI puis son successeur François ont durci les mesures de lutte contre le blanchiment au Vatican.

Cette affaire est révélée alors que des journalistes italiens publient jeudi deux livres qui mettent en relief la mauvaise gestion financière au Saint-Siège et de possibles détournements de fonds.

jlv/fcc/ger