NOUVELLES
04/11/2015 18:05 EST | Actualisé 04/11/2016 01:12 EDT

Chine: le président de Southern Airlines sous enquête pour corruption

Le président du conseil d'administration de China Southern Airlines, l'une des principales compagnies aériennes chinoises, a été placé sous enquête, a annoncé l'autorité chargée de la lutte anticorruption.

Si Xianmin est "soupçonné de graves violations de la discipline", a indiqué dans un bref communiqué diffusé mercredi soir la Commission d'inspection disciplinaire, le gendarme du Parti communiste chinois (PCC).

Cette formule est utilisée de façon routinière pour désigner des faits de corruption. M. Si était également président de la maison-mère de China Southern, où il occupait de surcroît les fonctions de secrétaire adjoint du Parti.

Suite à cette annonce, le cours de China Southern reculait nettement jeudi dans les premiers échanges, baissant de 1,30% à Shanghai et de 2,25% à Hong Kong, les deux places où il est coté.

Southern Airlines, l'une des trois plus grosses compagnies chinoises --et la première par l'importance de sa flotte--, a vu son bénéfice net plonger de 48% sur un an au troisième trimestre, pénalisée notamment par des effets de change.

L'entité cotée du groupe a confirmé jeudi le placement sous enquête de Si Xianmin, tout en assurant que la compagnie continuait d'opérer "normalement".

La campagne anticorruption lancée tambour battant il y a deux ans par le président Xi Jinping pour assainir les rangs du Parti s'étend désormais aux grandes entreprises étatiques.

Le puissant secteur pétrolier a notamment fait l'objet d'une myriade d'enquêtes.

Parmi les derniers dirigeants économiques tombés en disgrâce, figure par ailleurs Zhu Fushou, directeur général du constructeur automobile Dongfeng.

jug/tll