NOUVELLES
04/11/2015 12:09 EST | Actualisé 04/11/2016 01:12 EDT

Cabinet Trudeau: Couillard formulera ses premiers commentaires jeudi

QUÉBEC — Le premier ministre Philippe Couillard commentera jeudi la formation du cabinet Trudeau et aura alors l'occasion de préciser ses attentes quant aux futures relations Québec-Ottawa.

Mercredi, le leader du gouvernement et ministre des Affaires intergouvernementales, Jean-Marc Fournier, s'est montré satisfait du nombre d'élus québécois (six sans compter le premier ministre) appelés à faire partie du nouveau conseil des ministres, «une équipe qui va certainement pouvoir bien saisir les grands intérêts du Québec» et qui pourra se mettre à l'oeuvre sans délai.

Le fait que le premier ministre lui-même conserve le portefeuille des Affaires intergouvernementales indique selon lui la volonté de Justin Trudeau de créer un réel climat de collaboration entre le gouvernement fédéral et les provinces.

Les attentes sont grandes à Québec. M. Fournier note que certains dossiers — Bombardier, l'enquête promise sur la situation des femmes autochtones, le traitement des eaux usées à Montréal — vont nécessiter une intervention d'Ottawa «très rapidement», a-t-il dit en point de presse, en marge de la réunion hebdomadaire du conseil des ministres.

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a dit de son côté que le principal enjeu du nouveau rapport Québec-Ottawa en serait un de financement de la santé, à la faveur d'un partage mieux équilibré de la facture entre les deux capitales, dans un contexte de vieillissement accéléré de la population.

Québec réclame qu'Ottawa modifie sa méthode de calcul des transferts fédéraux versés en santé, de manière à tenir compte de ce phénomène démographique de plus en plus coûteux.

«Les coûts liés au vieillissement dans les 15 prochaines années vont augmenter cinq fois plus vite que la croissance de la population», a rappelé le ministre Barrette en point de presse, ajoutant que ce changement démographique nécessiterait l'injection de milliards de dollars dans le réseau dans un avenir rapproché.

Le ministre responsable de la région de Québec, Sam Hamad, s'est montré quant à lui pressé de rappeler au nouveau gouvernement fédéral ses promesses pour la capitale, notamment quant à la rénovation du pont de Québec. En ce sens, il se réjouit que le ministre Jean-Yves Duclos soit un élu de Québec.