NOUVELLES
03/11/2015 23:08 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

Afghanistan: une femme de 22 ans accusée d'adultère a été lapidée à mort

KABOUL — Une femme de 22 ans qui était accusée d'adultère a été lapidée à mort le 24 octobre dernier dans une petite localité de l'ouest de l'Afghanistan.

Selon Abdul Hai Khateby, porte-parole du gouverneur de la province de Ghor, la lapidation publique s'est produite dans un secteur contrôlé par les talibans.

La jeune femme, identifiée par le nom de Rokhshana, a été forcée de se tenir debout dans un trou étroit creusé dans le sol. Une vidéo diffusée sur le Web montre une demi-douzaine d'hommes lui lançant ensuite des pierres sans relâche, jusqu'à ce que mort s'ensuive, pendant que d'autres hommes assistent à la scène.

L'authenticité de la vidéo n'a toutefois pu être certifiée.

Silai Ghafar, qui milite pour les droits des femmes en Afghanistan, affirme que les lapidations ne sont pas fréquentes dans son pays mais qu'elles se produisent encore et que ce sont habituellement des femmes qui en sont victimes.