NOUVELLES
03/11/2015 03:39 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

Une autre bombe est trouvée aux Maldives

MALE, Maldives — Le président de l'archipel des Maldives s'est engagé mardi à tout mettre en oeuvre pour assurer la sécurité du public, au lendemain de la découverte d'une bombe près de sa résidence officielle.

La bombe — un bâton de dynamite muni d'une télécommande — a été retrouvée dans une voiture lundi et désamorçée par l'armée.

Lors d'un discours à la nation, le président Yameen Abdul Gayoom a affirmé mardi qu'une explosion survenue à bord de son embarcation le mois dernier était un «geste avaricieux pour obtenir le pouvoir», apparemment en référence au vice-président qui est actuellement détenu et interrogé en lien avec cet attentat présumé.

La police fédérale américaine, le FBI, a toutefois enquêté sur cette explosion, à la demande des Maldives, mais n'a pas conclu que l'explosion ait été causée par une bombe. Le président s'en est tiré indemne, mais sa femme, un garde du corps et un proche ont été blessés.

Neuf personnes ont été arrêtées, dont le vice-président Ahmed Adeeb.

M. Gayoom a pris la parole à l'occasion du 27e anniversaire de la tentative de coup d'État à laquelle son demi-frère, Maumoon Gayoom, a échappé.

La transition des Maldives vers la démocratie se fait difficilement depuis les premières élections multipartites en 2008.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!