NOUVELLES
03/11/2015 08:03 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

Un fonds voit le jour pour compenser les victimes de l'Holocauste

PARIS — Les survivants de l'Holocauste et leurs proches aux États-Unis, en Israël et ailleurs dans le monde peuvent maintenant réclamer une compensation s'ils ont été transportés vers les camps nazis par la Société nationale des chemins de fer (SNCF) française.

Le fonds de 60 millions $ US est financé par la France mais administré par les États-Unis. Il a vu le jour après une entente entre les deux pays l'an dernier.

Les demandes étaient acceptées à compter de mardi. Les fonds seront déboursés après l'échéancier du 31 mai 2016, quand on saura combien de réclamation ont été présentées. Certains survivants pourraient toutefois être compensés plus tôt, en raison de leur âge avancé.

Un responsable a dit que chaque survivant pourrait recevoir environ 100 000 $ US, tandis que les proches empocheront des dizaines de milliers de dollars.

L'entente prévoit que le gouvernement américain abandonnera toutes les poursuites contre la SNCF, qui espère décrocher des contrats lucratifs aux États-Unis. La SNCF a transporté 76 000 Juifs français vers les camps nazis.

La compagnie a exprimé ses regrets, mais prétend qu'elle était sous le contrôle des Nazis entre 1940 et 1944.

L'entente vise à compenser ceux qui n'étaient pas admissibles à d'autres programmes français de réparations. La France a déjà versé plus de 6 milliards $ US aux citoyens français et à d'autres victimes de l'Holocauste.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!