NOUVELLES
02/11/2015 22:09 EST | Actualisé 02/11/2016 01:12 EDT

Turquie: 35 arrestations lors d'un nouveau coup de filet contre les proches de l'imam Gülen

Au moins 35 personnes ont été interpellées mardi en Turquie dans le cadre d'une enquête judiciaire ouverte à Izmir (ouest) contre l'imam Fethullah Gülen, l'ennemi juré du président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, ont rapporté les médias locaux.

Ce coup de filet a été mené dans dix-huit provinces du pays et a permis d'arrêter des policiers et des fonctionnaires, soupçonnés de "possession de documents militaires et de documents confidentiels", a précisé l'agence de presse de Dogan.

Cette opération intervient deux jours après la large victoire remportée dimanche aux élections législatives par le parti de M. Erdogan, qui a regagné la majorité absolue des sièges au Parlement perdue cinq mois plus tôt.

Le chef de l'Etat a déclaré la guerre à l'imam Gülen fin 2013, à la faveur d'un scandale de corruption retentissant qui a visé plusieurs de ses proches. M. Erdogan reproche à son ex-allié, qui dirige depuis les Etats-Unis un influent réseau d'écoles, d'ONG et d'entreprises, d'avoir bâti un "Etat parallèle" pour le renverser.

Depuis près de deux ans, l'homme fort du pays a multiplié les poursuites judiciaires et les purges contre les partisans de l'imam Gülen.

La semaine dernière, la police turque a pris d'assaut le siège de deux chaînes de télévision appartenant à une holding proche de M. Gülen visées par une décision judiciaire de mise sous tutelle. Ce raid spectaculaire a été largement dénoncé, en Turquie comme à l'étranger, comme une atteinte à la liberté de la presse.

Poursuivi pour tentative de coup d'Etat, M. Gülen doit être jugé début janvier par contumace devant un tribunal turc.

pa/at

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!