POLITIQUE
03/11/2015 02:37 EST | Actualisé 03/11/2016 05:12 EDT

Qui sont les candidats potentiels pour le 1er cabinet Trudeau?

Le premier ministre désigné Justin Trudeau prêtera serment mercredi pour devenir le 23e premier ministre du Canada. Son conseil des ministres, où il a promis de nommer autant d'hommes que de femmes, sera assermenté par la même occasion. Qui parmi les 183 députés de son caucus peut se retrouver avec lui autour de la table du cabinet?

Un texte de Manon Globensky

En voici quelques-uns à tenir à l'oeil, même s'ils n'aboutissent pas au cabinet.

LES AUTOCHTONES

En tout, 10 des 54 candidats autochtones qui se sont présentés aux dernières élections ont été élus, dont 8 pour le Parti libéral, le plus grand nombre d'Autochtones jamais élus au Parlement fédéral. Parmi ceux-ci, trois sont à surveiller.

1. Robert-Falcon Ouellette

Nouveau député de Winnipeg-Centre, au Manitoba, il était, jusqu'à son entrée en politique, directeur des programmes centrés sur les autochtones de l'Université du Manitoba. Il a aussi beaucoup étonné l'an dernier alors qu'il s'était présenté à la mairie de Winnipeg sans être vraiment connu et avait terminé en 3e place.

2. Hunter Tootoo

Nouveau député du Nunavut, il a beaucoup hésité à se présenter au fédéral avant de se lancer en campagne pour défaire la ministre de l'Environnement, Leona Aglukkaq. Il a été 14 ans député de l'Assemblée législative du nouveau territoire, et occupé au moins quatre postes de ministre.

3. Jodi Wilson-Raybould

Nouvelle députée de Vancouver-Granville, membre de la nation We Wai Kai, elle a été élue chef régionale de Colombie-Britannique de l'Assemblée des Premières Nations en 2009, puis en 2012. C'est une avocate qui s'est consacrée à promouvoir la gouvernance des Premières Nations.

CEUX QUI ONT DÉJÀ DE L'EXPÉRIENCE 

Le nouveau premier ministre peut compter sur plus d'une vingtaine de députés d'expérience. Dans un petit cabinet - il n'y aurait que 24 ministres et lui - il devra savoir doser. Mais il y a des incontournables.

1. Ralph Goodale

Seul député libéral de Saskatchewan, il représente Wascana, près de Regina, depuis 1993. Il a déjà été ministre de l'Agriculture, des Ressources naturelles, des Travaux publics et des Finances, et a été leader du gouvernement en Chambre, un poste qu'il pourrait de nouveau se voir confier.

2. Dominic Leblanc

Le député a été réélu dans Beauséjour, au Nouveau-Brunswick, circonscription qu'il représente depuis 2000. C'est un grand ami de Justin Trudeau, qui l'a beaucoup aidé pendant la course à la direction.

LES NOUVELLES RECRUES VEDETTES

Les libéraux ont recruté beaucoup de candidats connus : l'ex-chef de police de Toronto Bill Blair, le général à la retraite Andrew Leslie, l'économiste Jean-Yves Duclos, le journaliste Seamus O'Regan, l'avocat spécialisé en crime organisé Marco Mendicino et l'ex-conseiller municipal Adam Vaughan. Qui sera appelé à devenir ministre? Peut-être...

1. Catherine McKenna

Nouvelle députée d'Ottawa-Centre, en Ontario, elle est avocate et a cofondé l'organisme caritatif Avocats canadiens à l'étranger. Elle a aussi été conseillère juridique auprès de la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Timor-Oriental.

2. François-Philippe Champagne

Nouveau député de Saint-Maurice-Champlain, au Québec, il est un spécialiste du commerce international. Il a notamment été vice-président du Groupe ABB.

3. Bill Morneau

Nouveau député de Toronto-Centre, en Ontario, il a fondé sa propre entreprise de ressources humaines, Morneau Shepell. Il est aussi spécialiste des questions de retraites.

LES FEMMES

Justin Trudeau veut nommer autant de femmes que d'hommes dans son cabinet, et il a 50 députées parmi lesquelles choisir. En voici trois :

1. Jane Philpott

Nouvelle députée de Markham-Stouffville, dans la grande région de Toronto. Elle est médecin et professeure adjointe au Département de médecine familiale de l'Université de Toronto. Plusieurs voient en elle une future ministre de la Santé.

2. Celina Caesar-Chavannes

Nouvelle députée de Whitby, en Ontario, elle est conseillère en recherche, avec des expertises en santé publique, santé mentale, toxicomanie et populations marginalisées.

3. Pamela Goldsmith-Jones

Nouvelle députée de West Vancouver-Sunshine Coast-Sea to Sky Country, elle a été élue deux fois mairesse de West Vancouver, et connaît bien les questions de revitalisation urbaine.

CEUX QUI ONT DE L'EXPÉRIENCE EN POLITIQUE PROVINCIALE OU MUNICIPALE

Ils sont plus d'une trentaine à avoir déjà siégé dans des conseils municipaux ou dans les assemblées provinciales, une expérience qui pourrait être utile pour des candidats comme...

1. Maryam Monsef

Nouvelle députée de Peterborough-Kawartha, en Ontario, elle a tenté sa chance à la mairie de Peterborough. D'origine afghane, elle a travaillé avec les populations de réfugiés et de nouveaux citoyens dans sa région.

2. Kent Hehr

Nouveau député de Calgary Centre en Alberta, il est paralysé depuis qu'il a reçu une balle perdue lors d'une fusillade, à la fin des années 90.

CANADIENS DE PREMIÈRE GÉNÉRATION

Au total, 30 députés ne sont pas nés au Canada.

1. Harjit Sajjan

Nouveau député de Vancouver-Sud, il a été policier à Vancouver et aussi lieutenant-colonel dans les Forces armées canadiennes, servant à trois reprises à Kandahar, en Afghanistan. Il est spécialiste des questions de violence des gangs et des crimes liés à la drogue.

2. Alexandra Mendès

Nouvelle députée de Brossard-Saint-Lambert, elle a oeuvré au sein d'un organisme communautaire de soutien aux réfugiés et immigrants.

3. Arif Virani

Nouveau député de Parkdale-High Park à Toronto, cet ancien réfugié ougandais asiatique est avocat-constitutionnaliste, spécialiste des questions des droits de la personne.

LIRE AUSSI:

» Six ministres québécois pour Trudeau?

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

  • Mélanie Joly (Ahuntsic-Cartierville, PLC)
    Mélanie Joly (Ahuntsic-Cartierville, PLC)
    PC
    L’avocate et spécialiste en relations publiques s’était déjà fait un nom en terminant deuxième à l’élection à la mairie de Montréal en 2013. Après une course à l’investiture libérale serrée, elle est arrivée à ravir la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville à l’ex-bloquiste Maria Mourani qui tentait sa chance pour le NPD. Mélanie Joly est maintenant ministre du Patrimoine canadien.
  • François-Philippe Champagne (Saint-Maurice-Champlain, PLC)
    François-Philippe Champagne (Saint-Maurice-Champlain, PLC)
    Facebook
    Cet avocat et hommes d’affaires a cumulé de l’expérience en commerce international avant de se lancer en politique. Depuis 2006, il est vice-président de Bionest Technologies, une entreprise qui se spécialise dans les énergies vertes. On a vu voir l’ancien premier ministre Jean Chrétien à ses côtés pendant la campagne électorale. Il est maintenant secrétaire parlementaire aux Finances.
  • Mario Beaulieu (Pointe-de-l’Île, BQ)
    Mario Beaulieu (Pointe-de-l’Île, BQ)
    FOTOimage
    Élu chef du Bloc québécois en juin 2014, il a demandé à son prédécesseur Gilles Duceppe de reprendre la direction du parti à temps pour l’élection fédérale de 2015. Beaulieu était resté président du Bloc québécois. Maintenant qu’il est élu, il aura la chance de faire sa marque au Parlement en tant que critique aux Langues officielles et à la francophonie.
  • Gérard Deltell (Louis-Saint-Laurent, PCC)
    Gérard Deltell (Louis-Saint-Laurent, PCC)
    PC
    L’ancien député caquiste était considéré comme un candidat vedette pour les conservateurs. Il a été élu sans grande difficulté dans la région de Québec, qui a viré au bleu le 19 octobre, avec près de 20 000 voix d’avance sur son rival libéral. Il est maintenant critique de l’emploi, de la main-d’œuvre et du travail.
  • Jean-Yves Duclos (Québec, PLC)
    Jean-Yves Duclos (Québec, PLC)
    Facebook
    L’économiste de renom a défait la candidate néodémocrate par plus de 1000 voix, contre toute attente. Professeur à l’Université Laval depuis 22 ans et directeur d’une chaire sur les enjeux économiques des changements démographiques, il est maintenant ministre de la Famille au sein du gouvernement Trudeau.
  • Karine Trudel (Jonquière, NPD)
    Karine Trudel (Jonquière, NPD)
    Facebook
    L'ex-présidente du Syndicat des travailleurs des postes au Saguenay-Lac-Saint-Jean est l’une des deux recrues du NPD au Québec. Factrice depuis 1999, elle deviendra sans doute une voix forte du deuxième parti d’opposition à Ottawa dans le dossier de la livraison du courrier à domicile. Les libéraux avaient promis de maintenir ce service.
  • Marilène Gill (Manicouagan, BQ)
    Marilène Gill (Manicouagan, BQ)
    Facebook
    L’ancienne coordonnatrice du Regroupement des femmes de la Côte-Nord a obtenu l’appui des chefs syndicaux de la région pendant la campagne électorale. Elle a enseigné la littérature au cégep de Baie-Comeau et poursuit des études doctorales en lettres. L’ancien chef bloquiste Gilles Duceppe était venu trois fois dans sa circonscription pour appuyer sa candidate.
  • Alain Rayes (Richmond-Arthabaska, PCC)
    Alain Rayes (Richmond-Arthabaska, PCC)
    Le populaire maire de Victoriaville depuis 2009 a décidé de faire le saut en politique fédérale après avoir été approché par les conservateurs. Rayes a battu son plus proche rival – un libéral – par plus de 4000 votes. Il a remis sa démission à titre de maire deux jours après son élection.
  • David Lametti (LaSalle-Émard-Verdun, PLC)
    David Lametti (LaSalle-Émard-Verdun, PLC)
    Facebook
    Ce professeur dans la Faculté de droit de l’Université McGill se spécialise en droit des biens et de la propriété intellectuelle. Entre sa maîtrise de l’Université Yale et son doctorat de l’Université Oxford, il a été auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada. Il est maintenant secrétaire parlementaire de la ministre du Commerce international, Chrystia Freeland.
  • Joël Lightbound (Louis-Hébert, PLC)
    Joël Lightbound (Louis-Hébert, PLC)
    Facebook
    À 27 ans, il est la plus jeune recrue des libéraux au Québec. Cet avocat, qui a gradué de l’Université McGill, s’intéresse aux aspects légaux entourant la protection de la vie privée sur Internet. Il est membre du Barreau du Québec et devrait être admis au Barreau de New York sous peu. Son collègue Jean-Yves Duclos et lui disent être prêts à être les porte-parole de la région de Québec auprès du gouvernement de Justin Trudeau.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!