NOUVELLES
03/11/2015 03:16 EST | Actualisé 04/11/2015 02:57 EST

La Maison Aube-Lumière deviendra la première au Canada à offrir l'aide médicale à mourir (VIDÉO)

La Maison de soins palliatifs Aube-Lumière de Sherbrooke deviendra la première au Canada à offrir l'aide médicale à mourir à compter du 1er février 2016. La direction précise qu'elle sera offerte à titre de mesure exceptionnelle et sera utilisée en dernier recours, seulement après avoir épuisé tous les autres moyens pour soulager les patients.

La décision a été prise à l'unanimité par les membres du conseil d'administration. La direction avait déjà annoncé qu'elle n'offrirait pas l'aide médicale à mourir entre ces murs, mais c'était engagé en septembre dernier, à analyser le dossier.

« Cette décision qui a nécessité discussions, réflexions et consultations à l'interne s'appuie sur deux éléments fondamentaux [...] l'intérêt des patients prime et [ils] peuvent décider de ce qu'ils souhaitent pour eux-mêmes pour vivre sereinement les derniers moments de leur vie. Le conseil d'administration a également pris en considération le fort consensus social sur la question qui se dégage dans la population », a rappelé Élisabeth Brière, la présidente de la Maison Aube-Lumière.

Des formations auront durant les deux dernières semaines du mois de novembre. Par la suite, la Maison Aube-Lumière se donne les mois de décembre et de janvier pour mettre en place les nouveaux protocoles à la mise en place de l'aide médicale à mourir.

Galerie photo Le droit à l'euthanasie à travers le monde Voyez les images