NOUVELLES
03/11/2015 06:42 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

La journée de la mort de R. Oland s'était déroulée normalement, selon un témoin

SAINT-JEAN, N.-B. — L'associé de Richard Oland a affirmé, mardi, que rien ne laissait présager que la journée du 6 juillet 2011 serait funeste pour l'homme d'affaires.

Au procès pour meurtre du fils de Richard Oland, Robert McFadden a déclaré que la journée s'était déroulée normalement, quelques heures avant que M. Oland soit assassiné dans son bureau de Saint-Jean au Nouveau-Brunswick.

M. McFadden a précisé que Richard Oland avait eu un rendez-vous ce jour-là au sujet de son assurance-vie et qu'il avait travaillé dans son bureau le reste de la journée.

Il a ajouté que le défunt revenait tout juste d'un voyage de pêche et de voile.

Les deux hommes s'étaient connus en 1981, lorsque le témoin était président des Jeux du Canada qui devaient se dérouler à Saint-Jean.

M. McFadden et le fils de Richard Oland, Dennis, étaient les exécuteurs testamentaires de la victime et ils sont, depuis sa mort, à la tête des compagnies qu'il possédait.

Dennis Oland a plaidé non coupable à une accusation de meurtre non prémédité pour la mort de son père.

Le jury de la Cour du Banc de la Reine a été informé que M. Oland était décédé après avoir reçu 40 coups à la tête et au cou.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!