NOUVELLES
03/11/2015 09:09 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

L'ancien chef des stups finlandais devant la justice pour trafic de drogue

L'ancien chef des stups finlandais s'est défendu mardi devant la justice qui l'accuse d'avoir introduit, alors qu'il était en poste, près d'une tonne de résine de cannabis dans le pays.

Selon le Parquet, Jari Aarnio a orchestré l'entrée en Finlande de plus de 900 kg de cannabis de 2010 à 2013.

Chef de la brigade des stupéfiants de la police d'Helsinki depuis 1999, il avait été d'abord mis à pied en 2013 au début de l'enquête, avant d'être licencié en juin après avoir été reconnu coupable dans une affaire de corruption.

M. Aarnio, 58 ans, plaide non coupable. "Il n'est coupable d'aucun chef d'accusation", a affirmé à l'AFP son avocate Riitta Leppiniemi.

La justice s'intéresse de près à quelque 400.000 euros qu'il aurait dépensés en liquide avant 2013. Les enquêteurs jugent ces dépenses suspectes dans un pays où les règlements se font majoritairement par carte bancaire.

Les affaires de trafic de drogue impliquant des policiers sont rares en Finlande, pays où la police jouit d'une bonne réputation et où la consommation de drogue est faible.

Le procès s'est ouvert en mai et ne devrait pas s'achever avant 2016.

ank/je/cbw/cls

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!