NOUVELLES
03/11/2015 09:57 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

Keystone XL: la Maison-Blanche juge la demande de TransCanada «inhabituelle»

WASHINGTON — La Maison-Blanche juge «inhabituelle» la requête de TransCanada, qui a demandé lundi la suspension temporaire du processus d'autorisation concernant le projet controversé d'oléoduc Keystone XL.

Un porte-parole du président Barack Obama a affirmé mardi que l'administration était en train d'examiner la demande de l'entreprise canadienne.

Josh Earnest a précisé que la décision serait prise par le département d'État, qui étudie depuis longtemps le projet de construction qui prévoit acheminer près du quart des exportations de pétrole du Canada vers les États-Unis.

Si le délai est accordé, ce sera probablement la prochaine administration — démocrate ou républicaine — qui sera responsable de trancher sur cette question, qui pourrait devenir un enjeu important de l'élection présidentielle de 2016. 

M. Obama s'est montré très réticent à l'endroit de Keystone XL et ses aspirants successeurs à la tête du Parti démocrate s'y sont opposés.

TransCanada a cependant nié que son geste ait été motivé par la politique ou les prochaines élections.

M. Earnest avait suggéré plus tôt que le président Barack Obama se prononcerait sur le projet avant la fin de son mandat, bien qu'il s'en soit remis au département d'État pour prendre la décision.

 

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!