NOUVELLES
03/11/2015 07:49 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

Enquête à Kiev après des tirs contre le bureau du procureur général

Une enquête a été ouverte mardi en Ukraine après des coups de feu tirés par un sniper contre le bureau du procureur général à Kiev, ont annoncé les autorités, certains médias liant cette affaire à l'arrestation du bras droit d'un puissant oligarque ukrainien.

L'incident, qui "n'a pas fait de victimes", s'est produit lundi soir, quelques heures après une conférence de presse du procureur général Viktor Chokine où il a promis d'autres enquêtes concernant des personnalités haut placées en Ukraine.

"Hier, vers 21H52 (19H52 GMT), alors qu'il se trouvait au bureau, le procureur général et les personnes qui se trouvaient sur place lors d'une réunion, ont essuyé des tirs de sniper. Trois balles ont été tirées", a déclaré Anatoli Matios, le procureur militaire ukrainien, lors d'une conférence de presse.

Selon lui, c'est grâce à "la présence de vitres blindées" que l'attaque n'a pas fait de victimes.

L'incident intervient après l'arrestation samedi dans le cadre d'une enquête sur le crime organisé et la corruption de Guennadi Korban, 45 ans, ancien candidat à la mairie de Kiev et proche allié du magnat Igor Kolomoïski.

L'un des volets de l'enquête porte sur "le vol de 40 millions de hryvnias (1,5 million d'euros) destinés aux soldats ukrainiens" qui combattent les séparatistes prorusses dans l'Est.

Le parti Ukrop de Guennadi Korban a aussitôt dénoncé des "répressions politiques" du président ukrainien Petro Porochenko.

M. Porochenko, lui-même homme d'affaires milliardaire qui n'a pas vendu ses entreprises malgré ses promesses électorales, a assuré dimanche que l'interpellation de M. Korban n'était que "le début" de la lutte contre la corruption qui ronge le pays.

Mardi, une manifestation en soutien à M. Korban a réuni quelques centaines de personnes à Kiev.

Certains craignent un nouvel épisode de lutte entre clans d'oligarques en Ukraine.

Limogé en mars par le président Porochenko, Igor Kolomoïski, deuxième homme le plus riche d'Ukraine, a été gouverneur de la région de Dnipropetrovsk, frontalière des régions de l'Est séparatiste prorusse, où il avait réussi à étouffer les pulsions séparatistes.

lap/neo/nm/pjl

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!