NOUVELLES
03/11/2015 07:42 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

Des satellites américains ont détecté de la chaleur autour de l'avion russe

SAINT-PÉTERSBOURG, Russie — Des satellites américains ont détecté de la chaleur autour de l'avion russe avant qu'il ne s'écrase dans le désert égyptien, tuant les 224 personnes à bord, ont indiqué mardi deux responsables américains.

L'un d'eux a ajouté qu'une frappe de missile contre l'Airbus A321-200 du transporteur Metrojet est exclue puisqu'on a détecté ni lancement, ni consommation carburant par réacteur.

L'activité infrarouge détectée peut être due à plusieurs facteurs, y compris une bombe ou un moteur qui exploserait en plein vol en raison d'une défaillance.

L'analyste Paul Beaver a dit que la chaleur détectée par les satellites démontre qu'il y a eu une explosion ou une désintégration catastrophique de l'appareil, mais n'en dévoile pas la cause. Il croit que l'explosion d'un moteur ou d'un réservoir de carburant est moins plausible, en raison de la conception des avions modernes.

Les deux responsables américains se sont exprimés sous le couvert de l'anonymat.

Des experts se sont rendus en Égypte pour analyser le contenu des deux enregistreurs de vol de l'appareil.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!