NOUVELLES
03/11/2015 06:30 EST | Actualisé 03/11/2015 06:34 EST

Comment choisir ses pneus d'hiver?

Getty

Même si les routes sont toujours dégagées et la première tempête se fait toujours attendre dans la majorité des régions du Québec, l’heure est venue de songer à poser nos pneus d’hiver. Dans le sud de la province, le mercure se retrouve souvent ces jours-ci sous la barre des sept degrés, moment où nos pneus d’été perdent leur efficacité.

Donc, même si nous avons jusqu’au 15 décembre pour remplacer nos pneus, il vaut mieux y penser maintenant, surtout que les centres spécialisés commencent à se remplir.

En premier lieu, il faut déterminer si nous devons remplacer nos pneus. La réponse sera oui si l’épaisseur de la semelle du pneu est moins de 5 millimètres, ou 6/32e de pouce pour faire compliquer. En réalité, la loi exige un minimum de 1,6 millimètre, ou 2/32e de pouce, mais sachez que si la semelle se retrouve à cette épaisseur avant le début de la saison hivernale, elle sera assurément non conforme dans quelques mois. De plus, votre pneu sera pratiquement inutile sur la glace ou sur la neige s’il est si mince.

Il n’y a malheureusement pas de recette unique pour choisir ses pneus d’hiver. L’identité du pneu idéal dépend de l’utilisation que vous comptez faire de votre véhicule, le nombre de kilomètres que vous allez parcourir en hiver, les conditions routières que vous allez affronter et le type de véhicule que vous possédez.

Sur ce dernier point, je tiens à mentionner qu’il ne faut pas faire l’erreur de croire que le simple fait de posséder un véhicule à traction intégrale ou quatre roues motrices vous permet de lésiner sur la qualité des pneus. Ces derniers servent autant à préserver la stabilité de notre véhicule dans la neige que de freiner sur la glace. Si le rouage intégral aide dans le premier cas, il ne peut rien faire lorsque la route est glacée.

LIRE AUSSI:

» Les gestes à éviter quand nous conduisons en hiver

Commencez donc par déterminer le nombre de kilomètres que vous allez parcourir. Si vous êtes en mesure de vous permettre de demeurer à la maison lorsque les conditions routières ne sont pas idéales, vous pouvez vous tourner vers un pneu de bonne qualité, mais offert à prix plus abordable. Des exemples incluent le Dunlop Winter Maxx, le Pirelli Ice Zero FR et le General Altimax Arctic.

En contrepartie, si votre travail exige de vous déplacer, peu importe les conditions, ou simplement que vous ne voulez pas que la météo dicte vos déplacements, il est sage d’investir dans un pneu de très bonne qualité. Peu importe le guide d’évaluation que vous consultez, vous verrez pratiquement toujours deux noms au sommet : le Bridgestone Blizzak WS 80 et le Nokian Hakkapelitta R2. Plus dispendieux, ces pneus assurent une traction optimale autant dans la neige que sur la glace. Le Michelin X-Ice3, le Continental Winter Contact SI, le Gislaved Nord*Frost 100 et le Toyo Observe GSi5 constituent également de bons choix si vous êtes souvent sur la route en hiver.

Galerie photo Les sept meilleurs pneus d'hiver selon l'APA Voyez les images

Le nombre de kilomètres parcourus annuellement est une considération, l’autre est les conditions que nous allons affronter. Si nous devons conduire souvent en milieu rural, il faut être en mesure d’affronter des routes qui la plupart du temps n’ont pas été déblayées. En ville, les conditions seront meilleures, mais il faut tout de même être en mesure de monter les pentes abruptes sans trop de difficulté.

Est-ce que votre pneu actuel a réussi à combler vos besoins? Si oui, il n’y a pas de raison de changer. Si par contre vous vous êtes retrouvés trop souvent dans une situation où vous étiez pris dans la glace ou la neige, ou que vous ne vous sentiez pas tout à fait stable sur une route enneigée, songez à un pneu de meilleure qualité.

En résumé, posez-vous les questions suivantes :

Est-ce que mon pneu actuel convient à mes besoins?

Est-ce que je dois être en mesure de prendre la route à tout moment?

Est-ce que je dois souvent affronter des routes qui n’ont pas été déblayées?

Si la réponse à la première question est non tandis que vous répondez oui aux deux autres, la prochaine étape est de consulter un guide d’évaluation de pneus d’hiver comme celui publié récemment par l’APA.

Vous pouvez également vous tourner vers le guide publié par Protégez-Vous. Plus que complet, il compare 37 pneus d’hiver et évalue la capacité de chacun à manœuvrer dans la neige, freiner sur une route sèche ou glacée et réussir une manœuvre d’évitement. Chaque pneu est évalué cinq fois afin d’assurer l’exactitude des résultats.

Voir aussi: