NOUVELLES
03/11/2015 05:27 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

C1 - Arsenal joue très gros face au Bayern à Munich

Arsenal a beau s'être relancé en infligeant sa première défaite au Bayern cette saison il y a 15 jours, les Gunners n'en restent pas moins dans une position délicate avant leur déplacement à Munich mercredi lors de la 4e journée de la Ligue des champions.

Entre les Bavarois, premiers avec six points dans le groupe F, et les Londoniens se tiennent en effet les dangereux Grecs de l'Olympiakos qui campent à trois longueurs.

Ce qui signifie donc que les Anglais, même s'ils restent sur deux déplacements sans défaite à Munich, s'éloigneront un peu plus d'une 17e qualification d'affilée pour la 2e phase de la C1 en cas de 3e défaite.

Contre toute-attente, ils ont pourtant créé la surprise en dominant 2-0 un adversaire qui avait gagné ses 12 premières rencontres.

Ce jour-là, Arsène Wenger avait accepté de jouer contre nature pour subir la domination territoriale des Allemands et procéder par contre-attaques.

A peu de choses près, le duel à venir devrait ressembler grandement à cela encore.

"Je m'attends à de longs ballons vers Giroud, imagine ainsi Pep Guardiola, l'entraîneur du Bayern rendu prudent. Ils sont assez forts mais contre nous et notre pressing étouffant ce sera difficile. Arsenal veut attaquer, c'est l'une des meilleures équipes d'Europe".

- Le Bayern freiné à domicile -

Même si les Londoniens ont depuis trébuché en coupe contre Sheffield Wednesday avec une équipe très expérimentale (3-0), cette victoire importantissime lors de la première manche a fait basculer du bon côté la saison de l'actuel co-leader de Premier League, à égalité avec Manchester City avec 25 points.

En championnat, ils restent ainsi sur cinq succès et cette sortie de route prématurée en coupe n'est finalement pas une mauvaise chose pour un effectif pas assez dense pour briller dans toutes les compétitions.

Surtout que même si Giroud, déchaîné avec ses six buts en six matches pour son club et sa sélection, a rejoint Alexis Sanchez en tête du classement des meilleurs réalisateurs du club, la liste des joueurs indisponibles est désormais impressionnante.

Avec Oxlade-Chamberlain, Ramsey, Walcott, Wilshere et Welbeck indisponibles, les derniers Britanniques d'Arsenal semblent même victimes d'une véritable épidémie.

En face, le Bayern continue de miser sur les mêmes armes, avec un Robert Lewandoswki à 23 buts en 20 matches depuis août, et un Thomas Müller à peine moins glouton avec 14 réalisations déjà.

Sûrement motivé contre la première équipe à l'avoir réduit au silence, le Bayern enregistre également le retour d'Arjen Robben, déjà en jambes alors que Mario Götze, Franck Ribéry et Holger Badstuber sont toujours forfait. Mehdi Benatia pourrait lui réapparaître sur le banc aux côtés du joker Kingsley Coman.

Malgré tout, l'intouchable champion d'Allemagne n'a pas idéalement préparé la rencontre en concédant vendredi ses premiers points domestiques contre l'Eintracht Francfort (0-0). De surcroît à domicile contre le 11e, cela fait mauvais genre.

cd/dhe

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!