NOUVELLES
03/11/2015 06:27 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

Badawi: Avocats sans frontières veut rencontrer rapidement le futur ministre

MONTRÉAL — Avocats sans frontières, qui appuie la cause du blogueur saoudien Raïf Badawi, souhaite rencontrer le nouveau ministre des Affaires étrangères du Canada rapidement pour l'intéresser à cette cause. Et le groupe aura en main l'argumentaire juridique qu'il a développé.

Selon cet argumentaire, en emprisonnant Raïf Badawi et en le condamnant à 1000 coups de fouet, l'Arabie saoudite n'a pas respecté ses obligations internationales et même son propre droit interne.

L'organisation a rencontré la presse, mardi à Montréal, pour exposer cet argumentaire juridique.

Entre autres, Avocats sans frontières fait valoir que le tribunal pénal de Jeddah qui a condamné M. Badawi n'avait pas la compétence pour entendre cette affaire.

De plus, il fait valoir que M. Badawi n'a pas eu de représentation juridique lors d'audiences devant le Tribunal pénal de Jeddah et que le défenseur des droits de la personne qui l'avait représenté a à son tour été condamné à une peine de prison.

Le mémoire ainsi préparé a été communiqué au ministre de la Justice d'Arabie saoudite, mais aucune réponse n'a été reçue depuis. Le mémoire a également été transmis à plusieurs instances internationales, parmi lesquelles le Comité des Nations unies contre la torture.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!