POLITIQUE
03/11/2015 01:47 EST | Actualisé 03/11/2015 01:47 EST

Alertes à la bombe : un geste «lâche», dit Couillard (VIDÉO)

QUÉBEC – Le premier ministre Philippe Couillard a tenu à dénoncer mardi matin le ou les auteurs des alertes à la bombe dans une quarantaine d’écoles du Québec.

Un courriel distribué cette nuit à des écoles du Québec et de l’Ontario affirme que des bombes seront installées à l’intérieur de divers établissements scolaires.

«Inacceptable, condamnable, les mots me manquent», a dit le premier ministre pour qualifier le geste. «Oui, lâche», a-t-il ajouté, à la suggestion d’un journaliste.

«Les personnes responsables de cet acte-là, quel que soit sa nature — bien sûr l’enquête va suivre son cours —, doivent savoir quelles seront poursuivies, a souligné Philippe Couillard. Que l’enquête va être rigoureuses et qu’elles seront éventuellement poursuivies si on réussit à identifier les auteurs de cette menace-là.»

Il est toutefois trop tôt pour affirmer s’il s’agit ou non d’un acte terroriste, a dit Philippe Couillard. Il pourrait s’agir également d’un canular, a souligné le premier ministre : «Ce qui serait aussi grave».

Selon l’animateur Stéphane Gendron, le «collectif» à l’origine de l’alerte à la bombe se nomme «Sceptre rouge». Voici le courriel qui aurait été distribué aux écoles, selon l’animateur.

Le "Sceptre Rouge" : la Police va te pogner mon sale.

Posted by Stéphane Gendron on Tuesday, November 3, 2015

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Quelques mots interdits à l'Assemblée nationale Voyez les images

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!