NOUVELLES
03/11/2015 06:58 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

ADISQ: la fête de la musique animée par Louis-José Houde aura lieu dimanche

MONTRÉAL — Animé par l'humoriste Louis-José Houde pour une dixième fois, le 37e gala de l'ADISQ sera consistant, varié et jubilatoire. C'est à se demander comment les deux heures de la spéciale pourront contenir tout ce programme.

Les onze catégories auxquelles s'ajoute l'hommage à Dominique Michel sauront satisfaire les goûts de chacun. Regroupant plus de 125 artistes et artisans en nomination, dont plusieurs auront été récompensés précédemment lors des autres galas de l'ADISQ , le gala de ce dimanche, 20h, à Radio-Canada, proclamera entre autres l'interprète féminine de l'année, catégorie dans laquelle figurent Marie-Pierre Arthur, Isabelle Boulay, Marie-Mai, Brigitte Boisjoli et Ariane Moffatt. Puis, chez les hommes, ce sera entre Louis-Jean Cormier, Jean Leloup, Alex Nevsky, Marc Dupré et Vincent Vallières.

Présentée en direct de la salle Wilfrid-Pelletier, la distribution des Félix sera enveloppée par les prestations de plusieurs de nos favoris dont Louis-Jean Cormier, Patrick Norman, Marie-Mai, Fred Pellerin, Jean Leloup et d'autres, pour interpréter ces chansons qui, chaque fois, nous mènent vers un instant de bonheur.

Des «amis» qui lui voulaient du mal

Survenu il y a un peu plus de deux ans, le suicide de la jeune Rehtaeh Parsons, en avril 2013, à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, a été un événement marquant pour tous. La nouvelle avait fait le tour du globe. Le vendredi 13 novembre, 20h, à Canal D, on pourra suivre les étapes de la tragédie.

La jeune fille avait une vie heureuse. Alors étudiante au Cole Harbour District High School, Rehtaeh Parsons y comptait beaucoup d'amis. Lors d'une fête légèrement arrosée, l'adolescente, peu habituée à l'alcool, oublie le reste de la soirée. Puis, via les réseaux sociaux alimentés par les «amis», elle se voit sur l'écran, en sous-vêtement, en train de vomir. Ce fut un choc de réaliser que cette photo est accessible à tous sans qu'elle puisse arrêter la diffusion. Voilà que son calvaire commence pour ne jamais finir. Lors de cette fameuse soirée, quatre garçons auraient profité de l'occasion pour violer la jeune fille de 17 ans.

Bien qu'elle soit la victime, c'est Rehtaeh Parsons qui doit subir les interrogatoires de la police. Antidépresseurs et psychologue ne suffisent pas à calmer sa détresse, elle se tourne vers la cocaïne, les amphétamines et autres drogues. Mais, on a tué son âme. Elle n'en peut plus et choisit de mourir. Depuis, deux des garçons ont été accusés. Mais ils étaient quatre…

Nuit animée pour insomniaques

À Radio-Canada, 23h30, ce samedi, les oiseaux de nuit pourront s'en mettre plein la vue avec «La nuit du documentaire», des oeuvres canadiennes choisies. Dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), qui se tiennent du 12 au 22 novembre dans différentes salles de cinéma, Guylaine Tremblay et François Papineau proposent «Monsieur le maire Jean Drapeau et sa ville», suivi de «Guilda: elle est bien dans sa peau» à 0h30, «Fermières» à 1h30, «Omar Khadr: de l'ombre à la lumière» à 2h30, et «Les Discrètes» à 3h30.

«Belle et Bum» présente sa 300e émission, ce samedi, 21h, à Télé-Québec. Et ce sera une soirée mémorable puisque pour une rare fois, Ginette Reno sera de la fête en compagnie de sa petite-fille, Lily-Rose Wathier. À la barre depuis 13 ans, Normand Brathwaite, assisté de Mélissa Lavergne, accueille également Louise Forestier, Yann Perreau, Alexandre Désilets, Philippe Brach, Klô Pelgag, Élizabeth Blouin-Brathwaite et Anna Frances Meyer. Pour le «Piano à gogo», on a eu l'idée de réunir toutes les «Belles» qui ont coanimé l'émission.

On aime être où se trouve Lise Dion. Et le lundi 9 novembre, à TVA, 10h29, elle sera à «Signé M», en compagnie de sa fille Claudie, pour suivre un cours de cuisine adapté au temps qu'elle consacrera à cette période d'écriture qui lui permet aussi de se ménager du temps pour cuisiner. Le chef, Louis-François Marcotte, lui proposera des recettes savoureuses et santé dont quelques recettes de plats libanais qui renferment toutes les saveurs qu'elle préfère.

À RADIO-CANADA: À «Découverte», des ingénieurs ont conçu un appareil capable de détecter les cellules cancéreuses qui se cachent dans le cerveau, indétectables par les moyens habituels, ce dimanche, 18h30. Deux émissions enrobent le «Gala ADISQ 2015» (20h). Précédant la remise de trophées, Claudine Prévost et Herbie Moreau déroulent «Le Tapis rouge» à 19h30, et on retrouve le duo vers 22h30, pour «L'Après-gala», une heure durant laquelle les lauréats livrent leurs impressions. À noter qu'ARTV diffuse «Le Tapis rouge» et «L'Après-gala», l'une à 22h et l'autre à 22h30.

À TVA: À la demande du «Banquier», 26 comédiens de «Chambres en ville» ont accepté d'être les beautés de ce dimanche, 19h30. Ils contribueront à faire le bonheur d'Isabelle Lalonde, une «fan finie» du téléroman diffusé de 1989 à 1996 et qui a connu un succès incontestable auprès des téléspectateurs québécois.

À TV5: On souligne les 25 ans du «Montreux Comedy Festival», ce samedi, 20h, et Laurent Gerra, Anne Roumanoff, les Chevaliers du Fiel et quelques autres participent à la fête. Marie de Rabutin-Chantal, mieux connue sous l'appellation marquise de Sévigné, s'est taillé une solide réputation en matière d'art épistolaire. Adepte de ce moyen de communication, elle aurait écrit plus de mille lettres dont 764 à sa fille qu'elle chérissait tant. À «Secrets d'Histoire», on raconte même que pour préserver l'exclusivité de l'amour de Françoise, sa fille, la marquise la décourageait d'avoir des enfants, le lundi 9 novembre, 20h.

À RDI: Le mercredi 11 novembre, le Jour du Souvenir prendra une nouvelle dimension cette année alors que deux des nôtres perdaient la vie, l'an dernier, homicides résultant d'actes terroristes. Du Monument commémoratif de guerre du Canada, de 10h30 à midi, vétérans, premier ministre, gouverneur général du Canada et la Mère nationale de la Croix d'argent, assistent à la cérémonie, en direct d'Ottawa. Au Maroc, durant deux ans, Deborah Perkin a suivi les démarches d'une musulmane plongée dans une mer de difficultés depuis qu'elle a donné naissance à un enfant hors mariage. Comme c'est le cas dans tous les pays musulmans, l'enfant est considéré comme un bâtard et, du coup, subit de la discrimination et se voit interdit en plusieurs endroits. «Bâtards», le mardi 10 novembre, 20h.

À UNIS: Le 2 avril 1986, une famille d'un quartier pauvre de Montréal remportait un gros lot d'un peu plus de 7,5 millions $. Cette chance inouïe a fait la manchette dans la population montréalaise au point où on a réalisé une série de six épisodes, «Les Lavigueur, la vraie histoire», qui nous permet d'entrer dans le quotidien d'une famille qui ne l'a pas eue facile, le mardi 10 novembre, 22h.

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!