NOUVELLES
03/11/2015 05:42 EST | Actualisé 03/11/2016 01:12 EDT

A Saint-Pétersbourg, préparatifs de l'exhumation des restes du tsar Alexandre III

Les préparatifs de l'exhumation des restes du tsar Alexandre III dans le cadre de la réouverture de l'enquête sur l'assassinat de la famille impériale russe en 1918 par les bolcheviques, ont débuté à Saint-Pétersbourg, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

"L'accès à la cathédrale Pierre-et-Paul a été interdit aux touristes pendant quelques heures aujourd'hui. La commission d'Etat chargée de l'exhumation des restes du tsar a travaillé pendant quelque heures", a-t-on appris auprès du service de presse du musée, qui n'a pas fait d'autres commentaires.

Selon le journal en ligne local Fontanka.ru, la commission a notamment examiné le tombeau d'Alexandre III, tout en précisant que l'exhumation proprement dite ne commencerait que mi-novembre.

"Nous avons discuté de la façon de le faire de la manière la plus correcte, sans endommager ce monument historique", a expliqué un représentant du Comité d'enquête russe, Vladimir Soloviev, cité par Fontanka.

M. Soloviev a ajouté que l'ouverture du tombeau se ferait en ayant recours aux "méthodes les plus modernes".

Les autorités russes espèrent que ces expertises permettront l'identification définitive des restes du dernier tsar de Russie, Nicolas II, et de sa famille.

L'enquête sur les circonstances de leur assassinat et de leur enterrement a été rouverte en septembre à la demande de l'Église orthodoxe russe, qui a longtemps exprimé des doutes sur l'authenticité des ossements considérés comme ceux de la famille Romanov.

Entamée en 1993, l'enquête avait été close en janvier 2009 faute d'avancées significatives, une décision jugée illégale en 2010 par un tribunal russe.

Les restes présumés du tsarévitch Alexeï et de sa soeur Maria avaient été découverts en 2007 près du lieu où la famille impériale a été exécutée dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918 sur ordre des bolchéviques, arrivés au pouvoir à la faveur de la révolution d'Octobre 1917.

Les restes des autres membres de la famille Romanov, dont ceux du tsar Nicolas II et de l'impératrice Alexandra Feodorovna, extraits d'une fosse commune d'Ekaterinbourg dans l'Oural en 1991, ont été officiellement identifiés en 1998 par le gouvernement russe.

Certains ont déjà été inhumés en grande pompe dans l'ancienne capitale impériale, Saint-Pétersbourg, et tous ont été canonisés en tant que martyrs par l'Église orthodoxe.

mak/tbm/kat/bds

Biden ou Trump?
Suivez les dernières nouvelles, les analyses et les sondages dans cette course qui ne cesse de surprendre!