Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Scandale Volkswagen : le moteur V6 TDI aurait également été truqué

Alors que les propriétaires de modèles Volkswagen à moteur 2,0 litres TDI sont toujours en attente d’un dénouement, une autre tuile vient de tomber sur la tête du constructeur allemand.

Dans un communiqué émis aujourd’hui, l’ancien numéro un mondial est accusé d’avoir aussi trafiqué son plus puissant moteur V6 TDI de 3,0 litres afin que ce dernier puisse passer les tests antipollution de l’EPA.

Ce dernier est offert dans le Volkswagen Touareg ainsi que plusieurs modèles Audi dont l’A6, l’A7, l’A8 et le Q5. Porsche est également concerné pour la première fois alors que le V6 TDI de 3,0 litres est proposé dans l’utilitaire sport Cayenne.

Plus précisément, le Volkswagen Touareg 2014 est pointé du doigt par l’EPA tout comme le Cayenne 2016. Ce sont les éditions 2015 des modèles Audi énumérés précédemment qui sont nommés par le communiqué. Environ 10 000 modèles seraient touchés aux États-Unis selon l’EPA. L’on ne connait pas encore le nombre de véhicules concernés dans d’autres pays.

Comme les 11 millions de modèles Volkswagen équipés du moteur 2,0 litres TDI, ceux propulsés par le V6 TDI seraient dotés d’un logiciel spécial capable de détecter lorsque le véhicule est soumis aux tests antipollution de l’EPA. Ce faisant, il réduit les émissions polluantes de la motorisation afin de rendre le véhicule conforme aux exigences environnementales de l’agence américaine.

Le scandale dévoilé au grand jour en septembre dernier a forcé le PDG de Volkswagen, Martin Winterkorn, à démissionner. Il a été remplacé par Martin Mueller, ancien grand patron de Porsche. Le constructeur allemand s’expose à des amendes pouvant atteindre plusieurs milliards de dollars sans compter les sommes importantes qui devront être déboursées afin de rendre conformes les véhicules affectés et dédommager les victimes de la tricherie.

Nous ne savons pas encore quand Volkswagen compte procéder au rappel des modèles 2009 à 2015 équipés du moteur quatre-cylindres de 2,0 litres TDI. Bien que des rumeurs laissaient croire que le rappel débuterait en janvier, le responsable des communications de Volkswagen Canada, Thomas Tetzlaff, a indiqué en entrevue la semaine dernière qu’aucune date n’était encore fixée.

Quelques heures après l’annonce de l’EPA, Volkswagen a publié son propre communiqué dans lequel il nie avoir installé un logiciel de truquage dans son moteur V6 TDI. Le constructeur allemand promet de coopérer avec l’EPA dans ce dossier.

Volkswagen Golf R 2016

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.