NOUVELLES
02/11/2015 10:49 EST | Actualisé 02/11/2015 10:49 EST

Un manteau à 200$ au Village des Valeurs soulève la grogne

Colin McConnell via Getty Images
11/230/06 pics of matt baram,who used to work in value village and is now the star of the series punched up on the comedy network.shots of him shopping at value village. (Photo by Colin McConnell/Toronto Star via Getty Images)

Le Village des Valeurs a soulevé l'indignation chez plusieurs consommateurs cette semaine après qu'une photo d'un manteau d'occasion, étiqueté à 200 $, eut circulé en ligne.

Plus de 10 000 personnes à travers le Canada ont partagé cette photo. Ils ont même partagé d'autres photos sur lesquelles les articles usagés sont vendus plus cher que le prix original.

Des consommateurs furieux veulent boycotter le magasin d'articles de seconde main. Ils dénoncent le message trompeur de cette entreprise à but lucratif qui se donne une image consciencieuse.

« Je ne trouve pas que c'est correct qu'au magasin deuxième main, c'est le monde qui donne les choses qui vont là et après ça ils vendent ça à des prix de fous », explique Jeanne Guimond.

La réaction des consommateurs est justifiée selon une experte en droit de la consommation.

« Le Village des Valeurs incite les personnes à donner leur linge en leur affirmant que cela représente une bonne action, et ça peut même à la limite créer une confusion dans l'esprit des donateurs qui peuvent penser qu'ils font affaire avec un organisme de bienfaisance ou encore avec un organisme à but non lucratif », explique la professeure à la Faculté de droit de l'Université Laval, Michelle Cumyn.

Le directeur de district pour la région de Moncton n'a pas voulu accorder d'entrevue à ce sujet.

Toutefois, il atteste que le Village des Valeurs est bel et bien une entreprise à but lucratif. Ce dernier ne croit pas induire les gens en erreur, mais admet que des erreurs d'étiquetage peuvent parfois se produire.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les 10 règles d'or du magasinage en ligne Voyez les images