NOUVELLES
02/11/2015 03:27 EST | Actualisé 02/11/2015 03:27 EST

Faire revivre les chanteurs morts, filon ou gadget ?

INDIO, CA - APRIL 15:  A hologram of deceased rapper Tupac Shakur performs onstage during day 3 of the 2012 Coachella Valley Music & Arts Festival at the Empire Polo Field on April 15, 2012 in Indio, California.  (Photo by Christopher Polk/Getty Images for Coachella)
Getty Images
INDIO, CA - APRIL 15: A hologram of deceased rapper Tupac Shakur performs onstage during day 3 of the 2012 Coachella Valley Music & Arts Festival at the Empire Polo Field on April 15, 2012 in Indio, California. (Photo by Christopher Polk/Getty Images for Coachella)

Whitney Houston, Billie Holiday et Elvis Presley ont beau être morts, vous pourrez bientôt les voir en concert, grâce à un hologramme et à une technologie de plus en plus convaincante. Mais l'appétit des foules pour ces gloires disparues pose encore question.

Tout a commencé le 15 avril 2012, lorsque le rappeur américain Tupac s'est présenté sur l'une des scènes du festival Coachella, en Californie, plus de 15 ans après son décès sous les balles d'un inconnu.

Deux ans plus tard, c'était au tour de Michael Jackson de revenir d'entre les morts, lors de la cérémonie des Billboard Music Awards, les trophées de la musique aux Etats-Unis.

Dans les deux cas, il ne s'agissait pas d'images d'archives mais d'une prestation virtuelle créée par ordinateur. La technique utilisée pour la projection était, en revanche, vieille de plus de 150 ans: une image projetée sur un film transparent.

Ces derniers mois, les choses se sont accélérées.

Depuis début septembre, la société Hologram USA a annoncé, coup sur coup, une tournée de Whitney Houston, décédée en 2012, des spectacles de Billie Holiday, morte en 1959, mais aussi d'humoristes américains disparus.

Quatre salles américaines ont déjà donné leur accord pour accueillir le spectacle, dont le célèbre Apollo Theater de Harlem, à New York, qui attend également le retour de Billie Holiday, explique le fondateur d'Hologram USA, Alki David.

Une autre société américaine, Pulse Evolution, prépare, elle, une comédie musicale autour de l'histoire d'Elvis Presley, qui sera présent sur scène grâce à la réalité virtuelle.

Reste la question de l'intérêt du public, encore incertain.

Galerie photo Hologrammes Voyez les images

Abonnez-vous à notre page HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter