NOUVELLES
31/10/2015 06:28 EDT | Actualisé 31/10/2016 01:12 EDT

Voitures de tourisme (WTCC): Lopez aussi rêve des 24 Heures du Mans

L'Argentin José Maria Lopez (Citroën), bien placé pour remporter dimanche à Buriram (Thaïlande) un 2e titre consécutif en Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC), aimerait participer un jour aux 24 Heures du Mans, a-t-il confié samedi à l'AFP.

Q: Comment se présente cette manche de Buriram, nouveau rendez-vous du WTCC ?

R: "C'est un peu différent des autres rendez-vous car dimanche on aura les qualifications et les deux courses, donc ça nous fera beaucoup de travail. Mais les impressions sont bonnes, c'est un circuit difficile et il y a peu d'adhérence, selon les virages. Il va falloir faire des compromis, dans les réglages, sans se tromper, pour que la voiture soit aussi efficace dans les virages lents que dans les courbes rapides".

Q: La perspective d'un 2e titre mondial change-t-elle votre approche ?

R: "Ce n'est pas un week-end comme les autres, mais je ne vais pas changer mon approche, ma façon de faire. Je ne veux pas devenir nerveux et je vais surtout me concentrer sur la première course, comme d'habitude. S'il faut encore que je marque des points dans la deuxième, je ferai ce qu'il faut, mais de toutes façons je vais avoir deux opportunités (de marquer les points nécessaires, ndlr). C'est un peu comme si je jouais au tennis et que j'avais deux balles de match".

Q: Votre premier titre mondial a-t-il changé votre vie ?

R: "Il a changé beaucoup de choses, mais plus pour les autres que pour moi. Mes rivaux me connaissent mieux, mes coéquipiers (Yvan Muller et Sébastien Loeb) savent qu'ils doivent travailler encore plus dur pour me battre. Du coup, je ressens un peu plus de pression et j'essaie de ne plus reproduire les mêmes erreurs que l'an dernier, pour faire une meilleure saison. Si je gagne encore, je serai plus ému, car c'était plus difficile cette année. En Argentine, je suis plus suivi, car je représente tout le sport automobile de mon pays".

Q: Comment voyez-vous votre avenir de pilote ?

R: "Je suis très heureux en WTCC, avec Citroën, et il n'y a pas mieux qu'un championnat du monde pour se faire connaître, notamment en Europe. Le WEC (endurance) m'intéresse aussi, car j'aimerais beaucoup participer aux 24 Heures du Mans si mon calendrier WTCC le permet. Le DTM (championnat allemand des voitures de tourisme) est lui aussi très fort, très populaire, les voitures sont fantastiques (avec trois marques, Audi, Mercedes et BMW, ndlr), mais c'est une catégorie 100% allemande, alors que le WTCC a le label mondial et une image très forte. Ce qui me plait, c'est la compétition, la bagarre sur la piste, être devant mes rivaux".

str/dlo/cto