NOUVELLES
30/10/2015 20:18 EDT | Actualisé 30/10/2016 01:12 EDT

LE MONDE EN BREF DU SAMEDI 31 OCTOBRE

Voici le Monde en bref du samedi 31 octobre à 04h00 GMT:

VIENNE - La réunion de Vienne sur la crise syrienne a achoppé vendredi sur de nombreux points, dont le principal est le sort du président Bachar al-Assad, mais un processus a été mis en route. Les principaux acteurs diplomatiques du dossier syrien, y compris pour la première fois l'Iran, étaient réunis.

"Il y a des points de désaccord, mais nous avons suffisamment avancé pour que nous nous retrouvions, dans la même configuration, dans deux semaines", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

Les participants ont notamment estimé que la Syrie devait être préservée en tant qu'Etat unifié et ont chargé les Nations unies de négocier un cessez-le-feu et d'organiser de futures élections générales, a indiqué le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

WASHINGTON - Les Etats-Unis vont déployer au sol en Syrie une cinquantaine d'hommes des forces spéciales, ont annoncé des responsables américains, une décision sans précédent et un revirement du président Barack Obama, dans le cadre de l'effort de guerre international contre le groupe Etat islamique dans ce pays.

MOSCOU - L'aviation russe a détruit 1.623 "cibles terroristes" en Syrie depuis le début de ses frappes il y a un mois, a annoncé le chef de l'opération militaire russe en Syrie, le général Andreï Kartapolov.

BEYROUTH - Des attaques contre des bastions rebelles près de Damas et dans le nord de la Syrie ont fait vendredi 89 morts dont 17 enfants, a déclaré une ONG, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

BERLIN - Le monde fournit des efforts sans précédent pour lutter contre le réchauffement de la planète, mais il faudra des politiques encore plus volontaristes dans les prochaines années pour espérer limiter la hausse du mercure à 2°C, a averti vendredi l'ONU.

BERLIN - L'Allemagne et l'Autriche ont décidé vendredi de limiter l'arrivée des migrants en cinq points de leur frontière commune pour mieux contrôler leur afflux. Cette restriction prend effet "immédiatement", a précisé une porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur.

BUDAPEST - Le Premier ministre hongrois Viktor Orban, partisan d'une ligne dure face à la crise des migrants, a affirmé vendredi que l'Europe avait été "trahie" à cet égard par une conspiration menée par de puissants financiers, la gauche et des responsables non élus.

MADRID - Les secours en mer espagnols ont annoncé vendredi soir avoir abandonné les recherches pour retrouver 35 migrants disparus en mer entre l'Espagne et le Maroc.

ATHENES - Au moins 22 migrants, dont 13 enfants, se sont noyés dans la nuit de jeudi à vendredi au large des îles grecques de Kalymnos et Rhodes dans deux naufrages de bateaux venus de Turquie.

NATIONS UNIES (New York) - Au moins 26 personnes ont été tuées et "de nombreuses autres" blessées à Bagdad par des tirs de roquettes sur un camp à abritant des membres de l'opposition iranienne en exil en Irak, a annoncé vendredi le porte-parole du secrétaire général de l'ONU.

JERUSALEM - Deux Palestiniens ont attaqué au couteau des policiers israéliens vendredi dans le nord de la Cisjordanie occupée et ont été "neutralisés" par des tirs israéliens, ont indiqué la police et l'armée israéliennes.

MADRID - Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a annoncé vendredi avoir obtenu l'accord des principaux partis d'Espagne pour défendre l'unité nationale face aux indépendantistes catalans, qui promettent de lancer le processus de sécession juste avant les élections législatives.

ROME - Une majorité d'élus de Rome ont démissionné vendredi, entraînant de facto la sortie de scène du maire de la capitale italienne, le très impopulaire Ignazio Marino, au terme d'une saga dont la conclusion était inévitable après le lâchage en règle de sa majorité.

Le préfet de Milan, Francesco Paolo Tronca, a été nommé commissaire et chargé de diriger la ville jusqu'aux prochaines élections, vraisemblablement à l'été 2016.

CRACOVIE (Pologne) - La justice polonaise a refusé vendredi l'extradition vers les Etats-Unis du cinéaste franco-polonais Roman Polanski, 82 ans, accusé du viol d'une mineure en 1977 en Californie.

Le tribunal régional de Cracovie "a conclu à l'irrecevabilité" de la demande d'extradition, a déclaré le juge Dariusz Mazur. Ce verdict n'est pas définitif, le parquet polonais, qui représente la partie américaine, pouvant faire appel.

BUCAREST - Un violent incendie a ravagé vendredi soir une discothèque de Bucarest a fait 27 morts et 162 blessés, selon le bilan publié par le ministère de l'Intérieur.

Au moins 25 des blessés sont dans un état très grave, ont indiqué des sources hospitalières.

Selon des témoins cités par les médias roumains, l'incendie a été précédé par une explosion survenue alors qu'avait lieu un feu d'artifice.

MOSCOU - Le ministre russe des Sports Vitali Moutko a démenti vendredi tout "arrangement" pour l'obtention de l'organisation du Mondial de football 2018, après les accusations du président démissionnaire de la Fifa Joseph Blatter dans le Financial Times.

burs-plh/mf