NOUVELLES
31/10/2015 08:02 EDT | Actualisé 31/10/2016 01:12 EDT

Le fondateur d'un orphelinat à Haïti de nouveau accusé d'agression sexuelle

PORT-AU-PRINCE, Haïti — Les autorités haïtiennes ont annoncé, samedi, avoir ouvert une enquête concernant de nouvelles allégations d'agression sexuelle contre un Américain ayant fondé un orphelinat pour garçons à Port-au-Prince.

Cette investigation survient alors qu'une autre cause accusant Michael Geilenfeld d'avoir agressé des mineurs a été portée en appel devant un tribunal de Haïti.

Il y a quelques mois, un jury américain avait condamné un résidant du Maine à verser 14,5 millions $ US à M. Geilenfeld pour l'avoir faussement accusé d'avoir agressé sexuellement des enfants haïtiens.

L'homme originaire de l'Iowa a fondé la Maison Saint-Joseph dans la capitale haïtienne il y a plusieurs décennies. Il a toujours démenti les nombreuses allégations d'agression sexuelle dont il a fait l'objet au cours des années.

Vendredi, les policiers haïtiens ont tenté en vain de retrouver Michael Geilenfeld dans une résidence privée et un orphelinat. Un représentant du gouvernement a montré aux journalistes un mandat d'arrêt au nom du suspect signé par un procureur.