NOUVELLES
31/10/2015 13:51 EDT | Actualisé 31/10/2016 01:12 EDT

Italie/11e journée - L'Inter renverse la Roma et prend la tête

L'Inter Milan a repris samedi la tête du Championnat d'Italie en battant 1-0 l'AS Rome, le précédent leader, lors du choc de la 11e journée.

La Juventus a elle attendu les dernières secondes pour remporter le derby de Turin (2-1).

. Coup double pour l'Inter

L'Inter Milan reprend les commandes et elle le fait à sa façon. En battant la Roma 1-0, l'équipe de Roberto Mancini a fait une démonstration de solidité, de volonté et d'efficacité.

Les Milanais ne sont pas toujours brillants mais ils défendent vraiment très bien, grâce notamment à leur gardien Handanovic, auteur à l'heure de jeu d'une quadruple parade exceptionnelle. En dehors des quatre buts encaissés face à la Fiorentina (défaite 4-1), ils n'ont d'ailleurs pris que trois buts en 10 matches.

Comme souvent, un seul but leur a donc suffi pour renverser la Roma. Il est signé Gary Medel d'une jolie frappe du droit, sur laquelle le gardien romain Szczesny aurait peut-être pu faire mieux (30).

Après cinq victoires consécutives, la Roma de Rudi Garcia a donc cédé et redonne les commandes à l'Inter qui les avait déjà eues en début de saison.

Même s'ils ont globalement dominé ce sommet engagé, rythmé et dur par moments, c'est un vrai coup d'arrêt pour les "Giallorossi", qui se préparent une semaine très relevée avec un déplacement à Leverkusen en Ligue des champions et le derby de Rome dimanche prochain contre la Lazio.

Cet autre choc sera joué sans Pjanic, expulsé à San Siro.

. La Juve dans la souffrance

Que ça a été difficile! A la 93e minute du "derby de la Mole", la Juventus Turin était encore tenue en échec par le Torino 1-1 et semblait au bord de la crise.

Puis Paul Pogba a récupéré un ballon et a servi sur la gauche Alex Sandro, dont l'entrée à la place de Dybala avait été sifflée quelques minutes plus tôt. Le Brésilien centrait et trouvait le Colombien Cuadrado qui choisissait le meilleur moment pour marquer son premier but en bianconero (2-1).

"Quel caractère! C'est la poisse qui s'en va. Avec ce caractère et cette volonté, nous gagnerons des matches", s'est félicité l'entraîneur de la Juve Massimiliano Allegri.

Mais il est peut-être un peu tôt pour se réjouir totalement. La nouvelle blessure de Khedira montre que la poisse n'est peut-être pas partie si loin.

Et la deuxième période, dominée par le Torino, prouve que la Vieille Dame, toujours seulement 10e à neuf longueurs de la tête, et son entraîneur ont encore beaucoup de travail.

Il y a tout de même des motifs de satisfaction et la montée en puissance de Pogba en est un. Décisif sur le deuxième but, le Français l'avait été aussi en ouvrant le score d'une belle demi-volée bombée à l'entrée de la surface.

. Naples sur sa lancée ?

Dimanche, les autres équipes du groupe de tête prendront le relais. Naples (3e) peut à son tour prendre la tête et comptera pour cela sur le meilleur buteur du championnat, Gonzalo Higuain, lors de son déplacement à Gênes sur la pelouse du Genoa.

Relancée par son succès contre l'Hellas Vérone, la Fiorentina aura elle un bon coup à jouer contre Frosinone dès 12h30 locales.

Et en soirée, la Lazio Rome recevra l'AC Milan, qui va un peu mieux après avoir pris sept points en trois matches mais qui manque encore de régularité et de certitudes.

stt/mam