NOUVELLES
31/10/2015 09:10 EDT | Actualisé 31/10/2015 09:10 EDT

Nico Rosberg plus rapide que Lewis Hamilton

ASSOCIATED PRESS
Mercedes driver Lewis Hamilton of Britain steers his car during qualifying for the Formula One Mexico Grand Prix auto race in Mexico City, Saturday, Oct. 31, 2015. Mercedes driver Nico Rosberg of Germany will start Sunday’s Formula One Mexico Grand Prix, the country’s first race since 1992, from pole position, after beating Mercedes team mate Lewis Hamilton by two-tenths of a second in qualifying. Ferrari’s Sebastian Vettel took the third place. (AP Photo/Christian Palma)

L'Allemand Nico Rosberg, de l'équipe Mercedes, a inscrit le meilleur temps de la séance de qualifications, samedi, et il partira de la position de tête au départ du Grand Prix du Mexique.

Rosberg a enregistré un chrono d'une minute et 19,480 secondes, ce qui lui a permis de terminer devant son coéquipier chez Mercedes, et double champion du monde en titre, Lewis Hamilton par 188 millièmes de seconde.

L'Allemand a décroché sa quatrième position de tête de suite, mais aucune des trois précédentes ne lui a permis de grimper sur la plus haute marche du podium à l'issue de la course.

Hamilton a enregistré 10 victoires jusqu'ici cette saison et pourrait encore égaler le record de 13 établi par Sebastian Vettel, avec Red Bull, en 2013.

Rosberg lutte avec Vettel pour le deuxième rang au classement des pilotes, avec trois courses à disputer. Le pilote Ferrari s'élancera de la troisième position avec à ses côtés Daniil Kvyat, de l'équipe Red Bull.

Ferrari connaît un regain de vie en 2015, après avoir vécu une saison difficile l'an dernier. Vettel a gagné trois courses, dont celle présentée récemment à Singapour.

Il est présentement deuxième au classement des pilotes, six points devant Rosberg.

Le coéquipier de Kvyat chez Red Bull, Daniel Ricciardo, a suivi en cinquième place, tout juste devant le pilote Williams Valtteri Bottas.

Felipe Massa (Williams), Max Verstappen (Toro Rosso), Sergio Perez (Force India) et Nico Hulkenberg (Force India) ont complété le top-10.

L'autre pilote Ferrari, Kimi Raikkönen a connu une journée cauchemardesque et prendre le départ du 15e échelon, dimanche.

Le cirque de la F1 est de retour au Mexique pour la première fois depuis 1992.

Un nouveau tracé, moins dangereux

Les pilotes ont éprouvé moins de difficultés que lors des essais libres vendredi matin à maîtriser le nouveau bitume ultra lisse qui recouvre la piste.

Un investissement de 50 millions de dollars a été nécessaire pour le retour de la Formule 1 à l'Autodromo Hermanos Rodriguez de Mexico, et une bonne partie de cette somme a été octroyée au pavage du vieux tracé cahoteux qui a accueilli une épreuve de 1963 à 1970 et de 1986 à 1992.

La piste a également été modifiée afin de faire disparaître le légendaire virage Peraltada, qui a longtemps été considéré comme étant l'un des plus dangereux en course automobile.

Il fut d'ailleurs le théâtre de nombreux accidents spectaculaires et de dépassements à couper le souffle.

La nouvelle portion du circuit détourne les pilotes vers un ancien stade de baseball, où sont regroupés des milliers d'amateurs de course.

Cette piste possède aussi la plus longue ligne droite en F1, où les voitures ont atteint 364 km/h en qualifications samedi.

Galerie photo Les 10 Grand Prix de F1 les plus chers du monde Voyez les images