NOUVELLES
31/10/2015 09:31 EDT | Actualisé 31/10/2016 01:12 EDT

GP du Mexique - Essais libres 3: Rosberg devant Hamilton

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) a réalisé le meilleur temps de la 3e et dernière séance d'essais libres du Grand Prix du Mexique, samedi matin sur l'Autodrome des Frères Rodriguez, juste devant son coéquipier Lewis Hamilton.

Déjà meilleur temps de la 2e séance, vendredi après-midi, le vice-champion du monde a bouclé son meilleur tour en 1 minute 21 secondes et 83/1000e, soit seulement 14 millièmes de mieux qu'Hamilton, déjà assuré d'un 3e titre mondial en fin de saison.

De quoi laisser présager d'une séance de qualifications à suspense entre les deux pilotes des Flèches d'Argent, à partir de 13h00 locales (20h00 françaises, 19H00 GMT). D'autant que Rosberg vient d'enchaîner trois pole positions d'affilée (Japon, Russie, USA), à la régulière, face au phénomène Hamilton.

Vendredi, devant 89.000 spectateurs, Hamilton avait réussi à atteindre 362,3 km/h dans la ligne droite de 1,3 km, soit encore plus vite que Kimi Räikkönen dans sa Ferrari à Monza début septembre. Un Räikkönen qui n'a fait que quatre tours dans cette 3e séance, avant de garer sa voiture rouge, en panne électrique, et de rentrer au stand à pied.

Tout près des pilotes Mercedes, car à un dixième de seconde seulement, les deux pilotes Red Bull, Daniel Ricciardo et Daniil Kvyat, ont signé les 3e et 5e chronos du matin et continué à montrer, comme vendredi, que les moteurs Renault respirent très bien à 2.220 m d'altitude. Ils ont pris en sandwich la Ferrari de Sebastian Vettel, 4e temps de cette dernière répétition avant des qualifications qui s'annonçaient torrides à tous les étages de la grille.

"Nous sommes capables de rouler à un niveau de puissance quasiment équivalent à celui qu'on développe au niveau de la mer", a expliqué à l'AFP le directeur des opérations de Renault Sport F1, Rémi Taffin. "Le turbo est fortement sollicité ici mais reste sous contrôle. Ce circuit verra nos moteurs utilisés à la limite côté températures. Le travail réalisé pour limiter la perte de performance en altitude a porté ses fruits".

Le héros local, Sergio Pérez (Force India), qui avait participé vendredi soir à un gala de mode et de bienfaisance, a pris le 6e rang de cette 3e séance, grâce aussi à son moteur Mercedes, devant des dizaines de milliers de spectateurs ravis du spectacle. Notamment les 40.000 massés dans les tribunes vertigineuses d'un stadium encore plus impressionnant que celui d'Hockenheim, au GP d'Allemagne.

str-dlo/tba