NOUVELLES
31/10/2015 13:28 EDT | Actualisé 31/10/2016 01:12 EDT

Espagne/10e journée: le Real sans forcer avant Paris, le Barça suit

Sans forcer, le Real Madrid a écarté Las Palmas (3-1) samedi et conservé la tête du Championnat d'Espagne avant son choc européen face au Paris SG, tandis que le FC Barcelone, son dauphin, l'a imité à Getafe (2-0) grâce au duo Neymar-Suarez.

Même amoindri par les blessures, le Real est prêt: pour la 10e journée, les seconds couteaux madrilènes Isco (4e) et Jesé (43e) ont marqué à domicile, ainsi que Cristiano Ronaldo (14e), même si le club merengue a ensuite coupé son effort dans une seconde période sans éclat. Las Palmas a réduit le score par Hernan (38e).

Au classement, la "Maison blanche" reste aux commandes avec 24 points et une meilleure différence de buts (+20) que le Barça (2e, 24 pts, +10).

Toujours privé de Lionel Messi, blessé, le club catalan continue pour sa part de s'en remettre à l'Uruguayen Luis Suarez, buteur à Getafe (37e), et au Brésilien Neymar, qui a doublé la mise de volée (58e). Du coup, le mano a mano Real-Barça se poursuit à trois semaines du clasico du 21 novembre.

Madrid a néanmoins un autre choc à négocier auparavant, face au PSG mardi en Ligue des champions. C'est pour cette raison que l'entraîneur madrilène Rafael Benitez n'a pas brusqué le retour de plusieurs titulaires convalescents, comme Karim Benzema ou James Rodriguez.

Sans eux et sans Gareth Bale (mollet), les habituels remplaçants se sont signalés samedi au stade Santiago-Bernabeu. "C'est le type de match dont (les jeunes) doivent profiter et où il faut prendre les points. Heureusement, les joueurs qui entrent dans l'équipe le font bien", s'est réjoui Benitez.

- Modric à son tour à l'infirmerie -

Isco, que l'entraîneur avait piqué au vif en lui demandant d'être plus décisif, a ouvert le score du pied gauche (4e).

Et le jeune Jesé (22 ans), dont l'agent avait critiqué publiquement un temps de jeu trop faible, a inscrit le troisième but madrilène d'une frappe croisée (43e).

Même le gardien remplaçant Kiko Casilla, titulaire en l'absence de Keylor Navas (adducteur), a donné satisfaction par ses parades (19e, 56e) pour sa première rencontre officielle avec le Real.

Le principal bémol de ce match maîtrisé est peut-être la sortie à la pause de Luka Modric à la pause, touché à une hanche, signe que l'infirmerie reste au coeur des préoccupations du Real.

Auparavant, le deuxième but madrilène était venu d'un centre de Marcelo pour la tête plongeante de Cristiano Ronaldo (14e). Soit le 8e but dans cette Liga de la star portugaise, deuxième du classement des buteurs derrière Neymar (9 buts) et ex aequo avec Luis Suarez (8).

- Neymar et Suarez monopolisent les buts -

A Getafe, l'Uruguayen a inscrit le 300e but de sa carrière en club et en sélection, après un déboulé de "Ney" sur la gauche et une splendide talonnade de volée signée Sergi Roberto (37e).

Ce dernier a livré l'un de ses meilleurs matches depuis son arrivée en équipe première. Le milieu formé au club (23 ans) a pris une nouvelle dimension cette saison et diversifie les options dans l'entrejeu du Barça, où le capitaine Andres Iniesta a fait son retour de blessure. C'est d'ailleurs Sergi Roberto qui a amené le deuxième but barcelonais, d'un centre parfait repris par Neymar (58e).

C'est un véritable monopole: depuis un mois, Neymar et Suarez ont inscrit l'intégralité des buts du Barça en Liga (14 au total). C'est la preuve que ces deux-là ont haussé leur niveau pour faire oublier Messi, absent au moins jusqu'à la mi-novembre.

Mais ils devront faire aussi bien le week-end prochain contre Villarreal, qui a effacé sa mauvaise série en Liga avec un succès contre Séville (2-1) à domicile. Le "sous-marin jaune" est quatrième avec 20 points, à égalité avec l'Atletico Madrid (3e), tandis que Séville, prochain adversaire du Real, stagne en milieu de tableau (12 pts).

jed/chc