NOUVELLES
31/10/2015 04:40 EDT | Actualisé 31/10/2016 01:12 EDT

Crash d'un avion russe: Poutine envoie des secours et décrète un deuil national

Le président Vladimir Poutine a ordonné samedi l'envoi d'équipes de secours russes sur les lieux du crash de l'Airbus d'une compagnie charter russe, qui s'est écrasé en Egypte avec 224 personnes à bord, et décrété une journée de deuil national dimanche.

Le 1er novembre, les drapeaux seront mis en berne sur les bâtiments officiels et il est demandé aux chaînes de télévision d'annuler les programmes de divertissement, selon un décret du président diffusé par le Kremlin.

Le chef de l'Etat "a donné l'ordre au ministre des Situations d'urgence (...) Vladimir Poutchov d'envoyer immédiatement, en accord avec les autorités égyptiennes, des avions du ministère des Situations d'urgence en Egypte pour travailler sur les lieux du crash", a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

M. Poutine a exprimé ses "profondes condoléances" aux proches des victimes et a demandé au gouvernement d'organiser "l'aide aux familles", est-il ajouté.

Le Premier ministre Dmitri Medvdev a déploré des "pertes irréparables".

Le Comité d'enquête, chargé des principales investigations en Russie, a annoncé l'ouverture d'une enquête concernant d'éventuelles violations des règles de la sécurité aérienne.

Le ministre des Transports Maxime Sokolov, qui devait s'envoler sur les lieux de la catastrophe, a annoncé que des contrôles allaient être lancées concernant la compagnie Kogalymavia.

"L'avenir de la compagnie dépendra des conclusions qui en seront tirées mais pour l'instant on ne peut en aucun cas parler de quelconque violation", a-t-il déclaré, cité par les agences russes, précisant que la compagnie disposait de toutes les autorisations nécessaires.

La compagnie Kogalymavia, qui opère sous la marque Metrojet depuis 2012, a été créée en 1993 sous le nom Kolavia. Classée 19e en Russie par le nombre de passagers transportés selon les statistiques des autorités aériennes russes, elle exploite deux A320 et sept A321.

L'A321 qui s'est écrasé samedi avait effectué son premier vol en 1997 pour la compagnie libanaise MEA, selon le site spécialisé airfleets.fr, avant d'être exploité par Onur Air, Saudi Arabian Airlines, Onur Air à nouveau puis Kogalymavia depuis 2012. Selon les agences russes, il avait été affrété pour le tour-opérateur russe Brisco.

L'Egypte est l'une des destinations touristiques les plus prisées des Russes et ses plages sont desservies par de nombreux vols charters. Avec des prix bon marché, elle continue d'attirer de nombreux touristes russes, souffrant moins que les autres destinations au moment où la chute du rouble et la récession en Russie se traduit par une forte baisse des séjours à l'étranger.

gmo/alc