NOUVELLES
31/10/2015 09:56 EDT | Actualisé 31/10/2016 01:12 EDT

Angleterre - 11e journée: Chelsea s'effondre, Arsenal et Manchester City foncent

Rien ne va plus pour Chelsea et José Mourinho! Les "Blues", battus pour la sixième fois en onze journées samedi par Liverpool, sont à la dérive et la crise semble profonde, alors que Manchester City et Arsenal poursuivent eux leur duo en tête de la Premier League.

. Le naufrage de Chelsea, Mourinho sur la sellette?

La saison dernière, Chelsea avait attendu le mois de décembre pour concéder sa première défaite en championnat. Mais là, avant même le mois de novembre et à la 11e journée seulement, les Blues ont déjà perdu pour la sixième fois en championnat face à Liverpool samedi (3-1) à Stamford Bridge. José Mourinho ne maîtrise plus rien, ni son attaque léthargique (un seul tir en première période), ni sa défense (22 buts encaissés, la plus mauvaise de toute la ligue). Ses stars de la saison dernière, Terry, Hazard, Costa, ne sont que des pâles copies des joueurs qui ont mené Chelsea au titre l'an dernier alors que Fabregas et Matic étaient même remplaçants samedi. Le technicien portugais est toujours en poste, mais malgré une indemnité de licenciement à 50 millions d'euros, la question de son avenir à la tête des "Blues" est posée tant la crise est profonde. Le Spécial one n'est plus du tout spécial. Pour Jurgen Klopp, l'entraîneur de Liverpoool, ce succès de prestige l'annonce sur la scène anglaise. Il en avait besoin après quatre premiers matches poussifs (trois nuls 1-1 et un succès 1-0).

. City et Arsenal creusent l'écart

La performance du jour est à attribuer à Arsenal, vainqueur d'un déplacement périlleux à Swansea (3-0). Même sans Ramsey, Walcott ou Oxlade-Chamberlain, les Gunners se sont imposés en patron et encore une fois grâce à ses Français. Comme le week-end dernier contre Everton (2-1), Olivier Giroud et Laurent Koscielny ont été les buteurs décisifs d'un match totalement maîtrisé. Joel Campbell a même inscrit son premier but en Angleterre. Manchester City, de son côté, a fait le travail sans briller et sans forcer non plus à l'Etihad Stadium contre Norwich (2-1) mais en se faisant une belle frayeur quand les Canaries ont égalisé à la 84e minute. Kevin De Bruyne a encore eu un rôle clé avec une nouvelle passe décisive sur le but d'Otamendi avant que Yaya Touré ne scelle la victoire. KDB est en feu depuis son arrivée et porte City en l'absence de Silva et Aguero. Voila Gunners et Citizens toujours leaders mais avec quatre points d'avance sur leur rival Manchester United.

. MU déçoit encore

Un troisième 0-0 de suite, cette fois à Crystal Palace samedi, pour un entraîneur qui a dépensé près d'un demi milliard d'euros depuis son arrivée à Manchester United, cela fait quand même tâche. Louis Van Gaal est décevant depuis qu'il est en place à MU. Pauvreté dans le jeu, manque d'idée et de créativité, ses Red Devils sont à la peine à l'image de Rooney et Martial, peu inspirés devant le but. Sans victoire lors des quatre derniers matches toutes compétitions confondues, balayé à Arsenal (3-0) il y a quelques semaines, Manchester United ne fait plus peur du tout. Les Mancuniens sont décrochés en championnat derrière Arsenal et surtout le voisin honni Manchester City. Ils devront faire attention derrière eux aussi, puisque Leicester, vainqueur de West Bromwich (3-2), leur est passé devant à la troisième place et que West Ham, battu à Watford (2-0) aurait pu faire de même. Tottenham, qui accueille Aston Villa lundi soir, peut également revenir à un point.

cc/cto