POLITIQUE
30/10/2015 09:26 EDT | Actualisé 30/10/2015 09:26 EDT

Israël: Le premier ministre Nétanyahou félicite son futur homologue Trudeau

DEBBIE HILL via Getty Images
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu attends a memorial service marking the 20th anniversary of the assassination of late prime minister Yitzhak Rabin in the Mt. Herzl Cemetery in Jerusalem, on October 26, 2015. Rabin was assassinated by an Israeli right-wing extremist who opposed his concessions for peace with the Palestinians. AFP PHOTO / POOL / DEBBIE HILL (Photo credit should read DEBBIE HILL/AFP/Getty Images)

OTTAWA — Le premier ministre d'Israël, Benjamin Nétanyahou, a transmis par téléphone ses félicitations à son futur homologue du Canada, Justin Trudeau, pour sa victoire aux élections générales du 19 octobre.

L'ambassadeur d'Israël au Canada, Rafael Barak, a ajouté que le premier ministre Nétanyahou avait téléphoné à M.Trudeau vendredi dernier, notamment pour réaffirmer l'importance de l'amitié liant les deux pays malgré la défaite du gouvernement conservateur qui était un ardent partenaire de l'État hébreu.

Le premier ministre sortant, Stephen Harper, a fréquemment été critiqué au Moyen-Orient pour ses positions politiques qualifiées de trop pro-israéliennes, au détriment des Palestiniens.

Les gouvernements canadiens dirigés par le Parti libéral dans le passé ont toujours nourri une politique étrangère pro-israélienne, mais des commentateurs politiques d'Israël disent ignorer s'il en sera de même avec le gouvernement Trudeau.

En entrevue à La Presse Canadienne, Rafael Barak a affirmé qu'il avait noté que dès le début de la campagne électorale au Canada et pendant toute sa durée, Justin Trudeau avait maintenu son appui à Israël. Il s'attend peut-être à un style différent de celui de M.Harper, mais pas à un recul de M.Trudeau sur le contenu de la politique canadienne.

Kate Purchase, une porte-parole de Justin Trudeau, a qualifié de très positif l'entretien téléphonique que son chef a eu avec Benjamin Nétanyahou. M.Trudeau lui aurait annoncé un changement de ton, mais lui aurait affirmé que le Canada continuerait d'être un ami d'Israël.

Lors de leur conversation, le premier ministre Nétanyahou aurait invité M.Trudeau à se rendre en Israël.

Durant la campagne électorale, Justin Trudeau a annoncé qu'il rétablirait les relations diplomatiques du Canada avec l'Iran, un pays qu'Israël perçoit comme une menace. En septembre 2012, le gouvernement Harper avait fermé l'ambassade du Canada à Téhéran et avait chassé les diplomates iraniens du Canada, qualifiant l'Iran d'ennemi de la paix mondiale.

Le premier ministre Nétanyahou avait salué ces gestes.

L'ambassadeur Barak affirme que si le gouvernement Trudeau rouvre le dialogue avec l'Iran, ce sera une décision relevant uniquement de la politique canadienne.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST