POLITIQUE
29/10/2015 03:32 EDT | Actualisé 29/10/2016 05:12 EDT

Élections fédérales 2015: Thomas Mulcair va créer un comité pour tirer des leçons de sa défaite

CP

OTTAWA — Thomas Mulcair souhaite «tirer les bonnes leçons» de la campagne qui lui a fait perdre la moitié de son caucus en demandant à des députés défaits et des anciens du parti d'analyser ce qui a mal tourné.

En entrevue jeudi avec La Presse Canadienne, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) a confié vouloir mettre sur pied un comité de quatre à six ex-députés battus le 19 octobre et des sages du parti pour faire cet examen de conscience.

Les membres qui siégeraient sur ce comité ne sont pas encore choisis, mais on peut imaginer que d'ex-élus autrefois très actifs, comme Megan Leslie, Jack Harris, Pat Martin, Peter Stoeffer ou Nycole Turmel pourraient être du nombre. D'anciens chefs, comme Ed Broadbent, pourraient aussi être sollicités. M. Mulcair aimerait que le groupe fasse rapport sur la défaite d'ici la fin de janvier.

Il y a 10 jours, le NPD a fait élire 44 des 338 députés de la Chambre des communes, un résultat hautement décevant puisqu'il caracolait en tête des sondages au début de la campagne, au mois d'août.

Malgré ces résultats, M. Mulcair assure qu'il est bien en selle et a l'intention de diriger son parti lors du prochain scrutin fédéral dans quatre ans.

D'ici là, il entend se montrer particulièrement intraitable dans le dossier des réfugiés syriens. Le premier ministre désigné Justin Trudeau a promis d'en accueillir 25 000 d'ici la fin de l'année 2015, un défi logistique colossal.

Il espère aussi participer à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre.

Galerie photo Soirée électorale Voyez les images