DIVERTISSEMENT
29/10/2015 03:31 EDT

Quoi voir au cinéma dès le 30 octobre 2015? (PHOTOS)

JGI/Jamie Grill via Getty Images
Mixed race woman with bag of popcorn and movie tickets

Sortie au cinéma prévue? Découvrez les films à l'affiche cette semaine!

Le Huffington Post Québec et

Galerie photo Films de la semaine - 30 octobre 2015 Voyez les images

BRÛLÉ - UN CHEF SOUS PRESSION

États-Unis. 2015. 102 min.

Comédie de John Wells avec Bradley Cooper, Sienna Miller, Omar Sy, Daniel Brühl, Alicia Vikander, Jamie Dornan.

Adam Jones ouvre enfin sa millionième huître, signalant la fin de la pénitence qu'il s'est infligée trois ans plus tôt. Déterminé à relancer sa carrière de chef cuisinier, l'ex enfant terrible de la haute gastronomie parisienne met le cap sur Londres, où il souhaite prendre en charge la cuisine du restaurant hôtellier huppé mais conservateur tenu par son ami Tony. Mais celui-ci l'envoie paître. Comme du reste la majorité de leurs connaissances communes, qui ont toutes été victimes, à des degrés divers, des colères et coups bas de ce surdoué égocentrique, arrogant et alcoolique. Mais Adam brille dans l'adversité. Plutôt que de se démonter, il insiste et à force, parvient à convaincre ses anciens alliés de lui faire confiance, sur la foi de sa sobriété et de son talent. Tony lui ouvre donc sa cuisine, où Adam forme son équipe, composée d'adorateurs, d'anciens complices et d'une assistante talentueuse, débauchée à un concurrent. Mais la première soirée, porteuse d'espoir, ne se déroule pas comme prévu. S'il veut reconquérir les étoiles du Guide Michelin, Adam devra faire mieux.

Malgré les beaux plats présentés à l'image, cette comédie sentimentale mixe des ingrédients sans saveur à une intrigue de rédemption réchauffée. Bradley Cooper et le reste de la distribution s'amusent ferme, mais ça ne suffit pas à faire oublier les clichés et les passages obligés, ni à dissiper le parfum de misogynie qui enveloppe l'ensemble.

LES DÉMONS

Canada. 2015. 115 min.

Drame de Philippe Lesage avec Édouard Tremblay-Grenier, Pier-Luc Funk, Victoria Diamond, Sarah Mottet, Laurent Lucas, Pascale Bussières, Vassili Schneider, Yannick Gobeil-Dugas, Bénédicte Décary, Mathis Thomas.

Félix, 10 ans, vit avec ses parents, sa grande soeur et son frère aîné dans un paisible quartier résidentiel de Longueuil. Le gamin partage son temps entre son meilleur ami Mathieu, amateur comme lui de films d'horreur, ses sorties à la piscine et ses tentatives pour attirer l'attention de sa prof d'éducation physique. Mais à l'approche des vacances scolaires, Félix se laisse dominer par ses angoisses, causées par les disputes entre ses parents, les rapprochements secrets entre son père et la mère de Mathieu, sa sexualité naissante et les légendes urbaines qui courent. Tandis qu'une série d'enlèvements de jeunes garçons bouleverse le quartier, la frontière entre le réel et l'imaginaire perturbé de Félix s'amenuise.

Philippe Lesage fait rimer enfance avec anxiété dans cette production vaguement autobiographique fortifiée par un usage expressif de la musique, une photographie veloutée et des plans-séquences précis. Si le dernier tiers apparaît moins rythmé et trop explicatif, le petit Édouard Tremblay-Grenier livre en contrepartie une prestation saisissante.

OUR BRAND IS CRISIS

États-Unis. 2015. 107 min.

Comédie dramatique de David Gordon Green avec Sandra Bullock, Billy Bob Thornton, Zoe Kazan, Anthony Mackie, Scoot McNairy, Joaquim de Almeida.

Vivant recluse depuis un scandale lui ayant valu le surnom de Calamity, la redoutable stratégiste Jane Bodine est appelée en renfort par l'équipe de management américaine dirigeant la campagne d'un candidat à la présidence de la Bolivie. Briguant une seconde fois la présidence de ce pays qu'il a dirigé 15 ans auparavant, Castillo est en chute libre dans les sondages. Bien que Jane ne croie pas à ses chances de remporter les élections, elle travaille d'arrache-pied à lui créer une image de politicien prêt à se battre auprès du peuple dans un pays en pleine crise. Alors que Castillo remonte dans les intentions de vote, Jane essuie les coups bas de son plus grand rival en carrière, Pat Candy, qu'elle accuse d'avoir autrefois causé sa chute. Chargé de la campagne de Rivera, en avance dans la course, le peu scrupuleux Candy découvre en Jane une adversaire plus redoutable qu'il ne le croyait.

Inspirée d'un documentaire du même nom, cette satire politiqe dénonce avec férocité les magouilles exécutées dans les coulisses du pouvoir. La réalisation nerveuse lui donne la facture d'un documentaire tourné dans l'urgence. Productrice du film dont elle occupe tout l'avant-plan, la conquérante Sandra Bullock dame le pion à tous ses partenaires.

ROOM: LE MONDE DE JACK

Irlande. 2015. 118 min.

Drame de Lenny Abrahamson avec Jacob Tremblay, Brie Larson, Joan Allen, Sean Bridgers, William H. Macy, Tom McCamus, Megan Park, Amanda Brugel.

À quatre ans, Jack est un petit garçon à la fois vif et intelligent, dont le monde se limite pourtant à la chambre dans laquelle il vit depuis toujours avec sa mère. Pour lui, rien n'existe hors de cette pièce minuscule, où il passe ses journées à jouer, lire et regarder la télévision, et où sa mère reçoit parfois, la nuit, la visite d'un homme mystérieux, qui apporte un peu de nourriture et qui passe ensuite au lit avec elle. Mais le jour de son cinquième anniversaire, cette dernière explique à Jack qu'un monde immense existe à l'extérieur du leur, et elle lui présente un plan risqué qui lui permettrait d'y accéder.

Adaptation réussie du roman singulier d'Emma Donoghue, ce thriller intimiste formule une réflexion complexe sur les relations mère-fils et le sentiment de culpabilité. Porté par le jeu remarquable du petit Jacob Tremblay, ce film en deux parties inégales, mais généralement captivantes, se distingue par quelques scènes d'émotion particulièrement intenses.

LES SCOUTS ET L'APOCALYPSE DES ZOMBIES

États-Unis. 2015. 93 min.

Comédie d'horreur de Christopher Landon avec Tye Sheridan, Halston Sage, Logan Miller, Joey Morgan, Patrick Schwarzenegger, David Koechner.

Trois amis scouts font équipe avec une serveuse rebelle pour combattre les zombies qui ont envahi leur petite ville.

UNE SECONDE MÈRE

Brésil. 2015. 112 min.

Comédie de Anna Muylaert avec Regina Casé, Michel Joelsas, Camila Mardila, Karine Teles, Lourenço Mutarelli, Helena Albergaria.

Depuis des années, Val habite la luxueuse maison de ses employeurs Barbara et Carlos, où elle veille à la préparation des repas, au ménage et à l'intendance. La domestique est même devenue une seconde maman pour Fabinho, le fils négligé du couple. Son train-train est perturbé par l'annonce de la visite de sa fille Jessica, qu'elle n'a pas vue depuis dix ans, mais aux besoins de qui elle a toujours subvenu à distance. À la demande de Val, Carlos et Barbara acceptent d'héberger la jeune fille, venue à Sao Paulo pour passer ses examens d'entrée à l'université. Rapidement, Jessica fait comprendre à ses hôtes qu'elle ne tolèrera pas d'être traitée comme une domestique tout en désapprouvant ouvertement la soumission de sa mère. Alors que les examens approchent, la tension grandit au sein de la maisonnée.

Rendant compte avec originalité des bouleversements socio-économiques qu'a connus le Brésil au cours des dernières années, ce film allie enjeux intimes et politiques au moyen d'un récit précis et cohérent. Si la mise en scène manque d'éclat, elle met cependant en valeur les compositions juste et vibrantes des interprètes.

TRUTH

États-Unis. 2015. 125 min.

Drame historique de James Vanderbilt avec Cate Blanchett, Robert Redford, Topher Grace, Elisabeth Moss, Dennis Quaid, Bruce Greenwood.

À New York, à quelques mois de l'élection présidentielle de 2004, l'équipe de 60 Minutes, émission d'information de la chaîne CBS, cherche le premier sujet de sa prochaine saison. C'est alors que parvient à la rédaction un tuyau, mince mais alléchant, sur la présence de George W. Bush au sein de la Texas National Air Guard, alors que la guerre au Vietnam battait son plein. Après avoir convaincu la direction du réseau, la productrice Mary Mapes réunit une équipe pour enquêter, composée du colonel Roger Charles, de l'enseignante en journalisme Lucy Scott et de Mike Smith, journaliste en quête d'un emploi. Le tout sous l'oeil bienveillant et attentif de Dan Rather, présentateur de l'émission. Tirant les fils, l'équipe de Mary met la main sur des documents pour le moins compromettants quelques jours avant la diffusion de l'enquête. Mais des doutes émergent sur l'authenticité de ces documents et sur la qualité du travail de la productrice.

Cette adaptation des mémoires de Mary Mapes rend hommage, sans se cacher, à ceux qui font l'honneur du journalisme. Presque naïve, l'entreprise n'en est pas moins touchante et sincère. Mis en scène avec classicisme et soin, malgré un abus de musique épique, le film profite de l'interprétation charismatique et déterminée de l'épatante Cate Blanchett.

VICTORIA

Allemagne. 2015. 138 min.

Drame de Sebastian Schipper avec Laia Costa, Frederick Lau, Franz Rogowski, Burat Yigit, Max Mauff.

À sa sortie d'une boîte de nuit, une jeune Espagnole, de passage pour quelques mois à Berlin, se laisse convaincre par un voyou dragueur et charmant de le suivre, lui et ses copains. En quête d'aventure, la jeune femme est entraînée dans un périlleux voyage au bout de la nuit.

Tourné en un seul plan séquence, ce troisième long métrage de Sebastian Schipper tient du prodige. Car outre l'exploit technique, qui nous permet de visiter tels des passagers clandestins un Berlin nocturne rarement vu au cinéma, le réalisateur est parvenu à composer un récit puissant, articulé par des personnages vigoureux et vrais, solidement interprétés.