NOUVELLES
27/10/2015 08:36 EDT | Actualisé 27/10/2015 12:11 EDT

70 000 réfugiés ont afflué au Yémen depuis janvier malgré les violences

Les Éthiopiens et Somaliens continuent d'affluer au Yémen malgré les violences dans ce pays, a indiqué mardi le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), qui a enregistré 70 000 arrivées depuis janvier, dont plus de la moitié depuis fin mars.

"Malgré le conflit en cours et la détérioration de la crise humanitaire, près de 70 000 réfugiés, demandeurs d'asile et migrants - originaires principalement d'Éthiopie et de Somalie - sont arrivés en bateau au Yémen depuis le début de l'année", a déclaré un porte-parole du HCR, Adrian Edwards, lors d'un point de presse à Genève.

"Plus de la moitié de ces arrivées ont eu lieu depuis l'éclatement du conflit en mars", a-t-il ajouté.

Ces réfugiés arrivent au Yémen par bateau, en traversant le Golfe d'Aden, un périple qui n'est pas sans danger. Depuis janvier, 88 personnes sont mortes en mer entre la Corne de l'Afrique et le Yémen, selon le HCR.

Depuis le 26 mars dernier, une coalition arabe, sous la conduite de l'Arabie saoudite, mène une campagne de frappes aériennes contre les Houthis, des rebelles chiites soutenus par l'Iran.

Le 2 juillet, l'ONU a décrété son niveau d'urgence humanitaire le plus élevé pour le Yémen.