BIEN-ÊTRE
26/10/2015 10:39 EDT | Actualisé 26/10/2015 10:39 EDT

Victoria Beckham et des agences de mannequins refusent l'invitation d'une parlementaire à discuter des mannequins trop minces

Victoria Beckham et des agences de mannequins prestigieuses auraient ignoré une invitation du parlement à discuter de l’usage de mannequins adolescents et « dangereusement minces », selon la parlementaire Caroline Nokes.

Nokes, qui est à la tête d’un groupe qui rassemble tous les partis sur l’image corporelle affirme qu’elle a invité Beckham et d’autres leaders connus de l’industrie de la mode à discuter la situation, mais n’a toujours pas obtenu de réponse.

« J’ai écrit à plusieurs agences de mannequins, incluant Wilhelmina, Models 1 et Storm, en plus de Victoria Beckham, dont le défilé à la semaine de mode de New York a attiré l’attention sur ce problème », a-t-elle affirmé.

« Malheureusement, je n’ai reçu aucune réponse de qui que ce soit et je trouve que c’est vraiment une honte. »

victoria beckham

Victoria Beckham

« Beckham elle-même a affirmé qu’elle voulait que ses designs soient pour tout le monde. Elle a eu une occasion de montrer qu’ils pouvaient vraiment être pour tous, mais elle a choisi à la place d’utiliser des mannequins incroyablement minces », a poursuivi Nokes.

La porte-parole de Beckham a indiqué que l’ancienne Spice Girl était actuellement en vacances et qu’elle n’était pas au courant de l’invitation avant que Nokes ne commente publiquement la situation.

Nos collègues du HuffPost Style britannique ont contacté Models 1, Storm et Wilhelmina pour des commentaires.

Nokes fait présentement campagne pour bannir des défilés les mannequins dont l’indice de masse corporelle est inférieur à 18.

Par contre, ce n’est pas tout le monde qui est d’accord pour dire que l’IMC d’un mannequin fait la promotion de la santé.

Le conseil de la mode britannique ne croit pas à cette mesure, qu’il considère comme non appropriée pour les jeunes femmes.

L’organisation souhaite plutôt se « concentrer sur la surveillance des mannequins pour encourager la santé et le bien-être, avec de la nourriture saine et des boissons santé fournies aux défilés ».

Le mannequin Rosie Nelson, qui a lancé la pétition pour demander au gouvernement de protéger les mannequins de la pression d’être « dangereusement mince », est d’accord avec le conseil de la mode britannique sur la question de l’IMC.

Nelson aimerait voir un changement dans la loi, mais le combat de Nokes sur l’IMC ne rejoint pas ses valeurs.

« L’IMC est un outil assez rigide, qui ne considère pas l’hygiène personnelle et les régimes d’exercice quand vient le temps de déterminer l’état de santé de quelqu’un », a soutenu Nelson.

« J’aimerais mieux voir des vérifications médicales mises en place où les mannequins devraient fournir des certificats de santé de la part de leurs docteurs, de façon régulière. »

« Je crois que les agences représentant les mannequins ont aussi une responsabilité de prendre soin de ces filles. Elles devraient discuter santé et bien-être régulièrement avec elles. »

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Royaume-Uni a été traduit de l’anglais.

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo
Ces actrices et mannequins à la beauté non-conventionnelle
Voyez les images